Le Maroc a affiché sa disponibilité à aider l'Algérie dans sa lutte contre les feux de forêt qui ravagent depuis quelques jours plusieurs wilayas du pays et plus particulièrement Tizi-Ouzou, en Kabylie. C'est ce qui ressort d'un communiqué du ministère des Affaires étrangères du royaume rendu public mercredi 11 août.

La tragédie qui secoue l'Algérie depuis lundi dernier ne laisse plus indifférents les organisations internationales mais aussi les gouvernements et les dirigeants de différents pays. Plusieurs présidents et chefs d'Etats ont exprimé leur amertume face au drame que traverse l'Algérie. Le chef de l'Etat algérien, Abdelmadjid Tebboune a été destinataire de plusieurs messages de soutien et de condoléances suite à cette tragédie.

Certains pays n'ont, en outre, pas hésité à proposer leur aide à l'Algérie. C'est le cas de la Tunisie et de la France qui ont exprimé leur disponibilité à prêter main forte à l'Algérie pour faire face aux incendies qui continuent d'ailleurs à se propager dans plusieurs wilayas, notamment en Kabylie.

Deux Canadairs mobilisés

Le Maroc n'a pas été en reste de cet élan de solidarité. Le roi Mohammed VI, dans un communiqué publié mercredi 11 août, a clairement signifié la disponibilité de son pays à contribuer dans l'opération de l'extinction des feux de forêt enregistrés un peu partout en Algérie.

« Le Roi Mohammed VI a bien voulu donner ses très hautes instructions aux ministres de l'Intérieur et des Affaires étrangères, afin d'exprimer à leurs homologues algériens, la disponibilité du Maroc à aider l'Algérie à combattre les incendies de forêt qui ravagent plusieurs régions du pays », peut-on lire dans un communiqué rendu public par le ministère marocain des Affaires étrangères. Selon la presse marocaine, les autorités du royaume ont mobilisé deux Canadairs afin de participer à cette opération, dès accord des autorités algériennes.

Il est à rappeler que le président français, Emmanuel Macron, a annoncé mercredi 11 août l'envoi, dès jeudi, de deux Canadairs et un avion de commandement en Kabylie pour participer à l'extinction des incendies qui ravagent la région depuis quelques jours.