Rien ne va plus à la JS Kabylie. Au lendemain de son sacre en Coupe de la Ligue, le club se retrouve face à une crise qui risque de laisser de graves séquelles dans le club kabyle. En effet, en l'espace de vingt-quatre heures de nombreux événements ont eu lieu au sein du club le plus titré du pays, avec le départ de l’entraîneur en chef Denis Lavagne, suivi par celui du joueur Benchaira. Deux autres joueurs, et pas des moindres, sont également annoncés partant de la JSK, alors que la saison n'est pas encore terminée.

Ce remue-ménage dans la maison de la JS Kabylie remonte à la veille de la finale de la Coupe de la Ligue, disputée le 10 août contre le NC Magra au stade du 5 juillet à Alger. Ce jour-là, les joueurs de la JSK appuyés par leur coach Denis Lavagne ont adressé au président Cherif Mellal une pétition réclamant tous leurs arriérés de salaires et de primes. Selon un dirigeant de la JSK, les joueurs auraient même menacé de ne pas disputer la finale de la Coupe de la Ligue, si la direction ne répond pas favorablement à leurs doléances.

Les joueurs de la JSK ont menacé de boycotter la finale de la Coupe de la Ligue

Selon la même source, la direction à sa tête Cherif Mellal avait promis de répondre favorablement à la requête des joueurs et de leur entraîneur après la finale. Toutefois, ajoute la même source, les joueurs qui avaient délégué leur équipier Walid Bencherifa n’avaient rien voulu savoir tant que la direction n’avait rien matérialisé par un engagement écrit et dûment signé par le président. Face aux menaces des joueurs de boycotter la finale, Cherif Mellal a fini par signer et accuser réception de la pétition.

La finale de la Coupe de la Ligue jouée et gagnée, la direction de la JSK a ouvert une enquête et a demandé un rapport pour le staff technique et les joueurs. Après la remise des rapports, la direction a décidé d'une mise à pied pour le coach en chef Denis Lavagne, l’entraîneur des gardiens de but Omar Hamenad, le joueur Walid Bencherifa et le secrétaire de l'équipe sénior Brahimi.

Denis Lavagne et Cherif Mellal se disputent au stade 1er novembre

Toutefois, malgré la mise à pied que lui avait infligée sa direction, l’entraîneur Denis Lavagne s'est présenté le plus normalement du monde à la séance de reprise des entrainements le jeudi 12 août au stade du 1er novembre de Tizi-Ouzou. Le président Cherif Mellal, présent sur les lieux a refusé l’accès aux vestiaires au technicien français. Selon la même source, les deux hommes qui se sont échangés des mots ont failli en arriver aux mains.

Devant cette situation de non-retour, la direction de la JSK a décidé sur le champ de signifier au technicien français son renvoi pur et simple de la barre technique du club. Une information confirmée par Denis Lavagne dans la soirée du jeudi 12 août, sur la chaîne El Heddaf TV. « Je ne veux pas revenir sur ce qui s'est passé lors de la séance de la reprise des entraînements par respect aux victimes des incendies en Kabylie », a déclaré le désormais ex-coach de la JS Kabylie.

Denis Lavagne vers l'USM Alger?

Aussitôt le départ de Denis Lavagne de la JSK confirmé, dans la matinée du jeudi 12 août, des informations ont fait état, dans la soirée, de la signature du technicien français avec l'USM Alger. Une source a même révélé que Denis Lavagne s'est rendu immédiatement à Alger, après l'épisode qu'il avait vécu au stade 1er novembre de Tizi-Ouzou avec le président de la JSK Cherif Mellal. « Je n'ai signé avec aucun club et tout ce qui se dit et s’écrit ça et là ne sont que des rumeurs » affirme pour sa part Denis Lavagne à la chaîne El Heddaf TV.

Le milieu de terrain Benchaira résilie son contrat avec la JSK

Par ailleurs, le départ de Denis Lavagne de la barre technique de la JSK a été immédiatement suivi par celui du milieu de terrain Mohamed Benchaira. Ce dernier, dont le contrat courrait encore jusqu’en 2022, n’ira pas au bout de son bail avec la JSK. Le joueur de 33 ans qui fait partie des plus anciens du club, a résilié son contrat avec les Jaune et Vert ce vendredi 13 août rapportent des sources proches de la direction du club.

Souyad et Bencherifa également sur le départ

C'est le deuxième joueur à quitter la JSK après Rezki Hamroune, qui avait pour rappel fait ses adieux aux Kabyles il y a deux semaines pour signer dans l'un des clubs étrangers qui le convoitaient. Toutefois, deux autres éléments et pas des moindres seraient également sur le point de quitter la maison kabyle.

Selon de sources concordantes, les deux joueurs en question sont le défenseur axial Souyad et le latéral gauche Walid Bencherifa. Le premier cité aurait même tout conclu avec l'USM Alger. Selon les mêmes sources, c'est le coach Denis Lavagne qui aurait tout conclu avec l'USMA qui serait derrière le transfert de Souyad chez les Rouge et Noir.