Le groupe terroriste Al-Qaïda a félicité les Talibans pour leur récente prise de pouvoir en Afghanistan. Revitalisé, il appelle à poursuivre le djihad. Un appel qui fait redouter à la communauté internationale le retour des actes terroristes à travers plusieurs capitales du monde, notamment en France et aux Etats-Unis.

Les talibans ont vaincu l'armée afghane et sont désormais de retour aux commandes du pays après la prise de la capitale Kaboul, dimanche 15 août. En 2001, les combattants islamistes avaient été chassés militairement du pouvoir par les États-Unis d'Amérique, pour avoir offert leur protection au chef d'Al-Qaïda Oussama Ben Laden et à ses camps d'entraînement.

La victoire des talibans en Afghanistan redonne de la vitalité à Al-Qaïda

Vingt ans plus tard, les Etats-Unis et ses alliés ont retiré leurs troupes, laissant les coudées franches aux nouveaux maîtres afghans. Au cours de leur offensive, les talibans ont déjà relâché des milliers de détenus de la prison Pul-e-Charkhi, près de la base aérienne de Bagram, dont des combattants d'Al-Qaïda ou des Talibans pakistanais (TTP).

La victoire des talibans en Afghanistan, semble redonner de la vitalité aux terroristes d'Al-Qaïda. Le message des responsables de cette mouvance, lancée ce jeudi 19 août, en est la parfaite illustration. Les combattants d'Al Qaida, tout en se félicitant de la victoires de leurs alliés talibans, affichent ouvertement leur intention de renouer avec des actes terroristes, à travers ce qu'ils appellent le djihad.

Aqpa félicite les Talibans et appelle au djihad

« Cette victoire et cette prise de pouvoir nous révèlent que le djihad et le combat représentent le moyen légal et réaliste, sur la base de la charia, de rétablir les droits et d'expulser les envahisseurs et les occupants », a déclaré dans un communiqué ce jeudi 19 août la branche yéménite d'Al-Qaïda Aqpa. Cette dernière a par ailleurs qualifié « le jeu de la démocratie de mirage trompeur », selon le communiqué relayé par le site spécialisé SITE, qui surveille les réseaux djihadistes dans le monde.

Aqpa est la branche la plus dangereuse d’Al-Qaïda

Les États-Unis considèrent Aqpa comme la branche la plus dangereuse du réseau mondial d'Al-Qaïda et a ciblé ses combattants au Yémen après les attentats du 11 septembre 2001. Lundi 16 août, les combattants d’Aqpa ont célébré le retour au pouvoir des talibans en Afghanistan avec des feux d’artifice et en tirant des coups de feu en l’air dans certaines provinces du Yémen, ont rapporté des habitants à l’AFP.

Dans leurs récentes négociations avec les Américains, les talibans avaient promis de ne pas protéger les combattants d'Al-Qaïda. Les experts estiment toutefois que les deux mouvements conserveront des liens étroits, mais plus discrets.