Abderrazak Makri, le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), un parti de la mouvance islamiste en Algérie, a félicité les talibans pour leur prise de pouvoir en Afghanistan. C'est en sa qualité de secrétaire général du Forum de Kuala Lampur pour la Pensée et la Civilisation que le dirigeant politique algérien a adressé ses félicitations à travers un communiqué daté du 16 août 2021, publié sur le site dudit forum.

« Suite à la grande victoire remportée par le peuple afghan en mettant fin à l'occupation étrangère de son pays et en rétablissant sa souveraineté après une longue lutte et de grands sacrifices, le Forum pour la pensée et la civilisation de Kuala Lumpur adresse ses plus chaleureuses félicitations à tout le peuple afghan de toutes ses composantes, et à tous les moudjahidines, militants et réformateurs, menés par le mouvement moudjahidine taliban », peut-on lire en effet dans le communiqué signé par Abderrazak Makri.

Et de poursuivre : « Les pertes totales subies par les puissances occupantes sont considérables, et elles doivent tirer une leçon du coût de l'occupation et de l'agression, et réaliser qu'un monde nouveau peut être construit sur la base du respect mutuel entre les peuples et de la coopération sur la base du profit pour tous ».

À lire aussi :  Abdelmadjid Tebboune réagit aux nouvelles déclarations de Pedro Sánchez sur le Sahara occidental

Absorber les « composantes de l'arène afghane »

Le secrétaire général du Forum de Kuala Lampur pour la Pensée et la Civilisation, nommé à ce poste en mars 2015, affirme par ailleurs que « le mouvement taliban cherche à absorber toutes les composantes de l'arène afghane, à construire un état de justice, de vérité et de droit, à la souveraineté nationale, au respect des droits et libertés, et à se concentrer sur le développement pour sortir le pays de la pauvreté et de la misère et faire face aux effets de la longue guerre ».

Le même responsable a en outre appelé « les forces islamiques et nationalistes d'Afghanistan « à coopérer pour établir la victoire et le consensus ». Abderrazak Makri a appelé « les pays islamiques, en particulier les pays voisins, à soutenir économiquement, politiquement et techniquement la transition politique en Afghanistan ». [archive]

Chaos en Afghanistan : La population, en désarroi, fuit le pays

Il est à rappeler que depuis la prise du pouvoir des talibans en Afghanistan, des milliers de personnes tentent de fuir le pays. Ils n'hésitent pas pour ce faire à s'accrocher aux avions au péril de leur vies. Le monde entier a d'ailleurs exprimé son inquiétude après le retour de ces islamistes au commandes en Afghanistan. Les femmes afghanes, particulièrement, craignent pour leur vie et pour leurs libertés.