Beaucoup a été dit sur la qualification aux matchs barrages lors des éliminatoires en cours de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022. Particulièrement sur les modalités de qualification concernant le Groupe A, dont font partie l'Algérie et le Burkina Faso, qui caracolent à la tête du groupe avec le même nombre de points.

Quelles conditions pour une qualification de l'équipe d'Algérie à la Coupe du Monde ?

Qui va se qualifier au dernier tour des éliminatoires de la Coupe du Monde au Qatar si les Fennecs et les Étalons terminent la phase des poules ex-aequo avec 14 points chacun ? L'Algérie ou le Burkina Faso ? La Fédération algérienne de football veut éviter les supputations en rappelant l'article 20 du règlement de la Coupe du Monde de la FIFA, notamment son point 6 portant sur les critères déterminant le classement dans chaque groupe.

En effet, l'article 20, intitulé « Tirage au sort préliminaire, format de compétition et formation des groupes » explique dans son point 6 comment départager les équipes jouant dans un système de championnat. Le classement dans chaque groupe est déterminé par 9 critères à prendre en compte par élimination.

Le premier critère est le plus grand nombre de points obtenus après tous les matchs de groupes, ensuite la différence de buts avant le plus grand nombre de buts marqués. Si sur la base de ces trois critères, deux équipes ou plus sont ex-aequo, 6 autres critères sont pris en considération.

À lire aussi :  CHAN 2023 : Algérie-Libye en match d'ouverture au stade de Baraki

Dans ce dernier cas de figure, c'est l'Algérie qui va se qualifier, dans la mesure où elle compte en ce moment une différence de buts favorable, avec 17 buts marqués contre 8 buts enregistrés par le Burkina Faso.

Les cartons reçus par les joueurs des Verts contre Djibouti et le Niger pourraient ensuite servir en cas d'égalité des points entre les deux équipes. La suite des critères commence par le plus grand nombre de points obtenus dans les matchs de groupe entre les équipes concernées. Suivi de la différence de buts entre les deux équipes et le plus grand nombre de buts marqués entre les deux équipes. Vient ensuite le nombre de buts marqués à l'extérieur entre les deux équipes.

Les deux derniers critères sont plutôt exceptionnels, puisqu'il y a peu de chance qu'on y arrive dans le Groupe A. Le premier évoque un système de fair-play calculé à partir du nombre de cartons jaunes et de cartons rouges lors des matchs de groupes alors que le second est un tirage au sort effectué par la commission d'organisation de la FIFA.

Il est vrai qu'il est peu probable que le cas du Groupe A arrive à tous ces critères, notamment grâce au grand nombre de buts marqués par les poulains de Djamel Belmadi. Mais les coéquipiers de Riyad Mahrez ont la possibilité d'éviter tous ces calculs interminables en arrachant les 6 points qui restent en jeu dans leur groupe. Cela sera possible en battant les Étalons en novembre au stade Mustapha-Tchaker de Blida, et ce, après avoir ramené les 3 points de la victoire de leur rencontre face au Djibouti en Égypte.