Ce samedi 18 décembre, le stade de Doha au Qatar sera le théâtre de la grande finale de la Coupe arabe de la FIFA 2021. Une finale qui opposera l'équipe d'Algérie A' à son homologue tunisienne dans un derby nord-africain qui suscite l’intérêt de millions de supporters.

C’est le cas particulièrement en France, où se trouvent de fortes communautés algériennes et tunisiennes. Plusieurs personnes ont d'ailleurs montré leur passion de façon excessive. C'était le cas après le match des quarts de finale entre le Maroc et l'Algérie, disputé le 11 décembre.

En effet, au coup de sifflet final, des centaines de supporters algériens ont envahi les rues de plusieurs villes françaises. Des célébrations qui ne se sont pas passées sans incidents, comme cela a été le cas à Paris, où des supporters algériens ont semé le désordre en marge de la célébration de la victoire des Verts.

Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux ont montré des dizaines de personnes s’en prendre à des voitures sur l’avenue des Champs-Élysées et en découdre avec les forces de police. Des scènes de violences qui ont poussé les forces de l’ordre à recourir à l’usage des gaz lacrymogènes pour disperser ces supporters surexcités. Ces images ont aussi fait réagir de nombreux politiciens, à l’instar de Marine Le Pen.

À lire aussi :  France ou Algérie ? Nabil Fekir explique son choix de nationalité sportive

Les supporters interdits d'accès aux Champs-Élysées

Redoutant le renouvellement de ce genre d’incidents à l’occasion de la finale prévue ce samedi 18 décembre entre l'Algérie et la Tunisie, les autorités françaises ont décidé de prendre des mesures avant même le déroulement du match.

En effet, la Préfecture de police de Paris a décidé d’interdire toute manifestation publique et d’instaurer un périmètre de sécurité autour des Champs-Élysées durant le week-end.

Dans un communiqué publié le jeudi 16 décembre sut Twitter, la Préfecture de police de Paris a annoncé qu’elle instaurera par arrêté « un périmètre de sécurité dans le secteur des Champs-Élysées du samedi 18 décembre à 11 heures au dimanche 19 décembre à 6 heures », à l'occasion de la finale de la Coupe arabe 2021 de football  qui se déroulera samedi 18 décembre entre l'Algérie et la Tunisie et le match de classement entre l’Égypte et le Qatar.

L'arrêté en question « interdit la présence de personnes se prévalant de la qualité de supporter des équipes de football d'Algérie, d'Égypte, du Qatar et de Tunisie ou se comportant comme tel » dans  le secteur des Champs-Élysées, où un large périmètre de sécurité incluant les voies environnantes, allant du boulevard Pershing au quai François-Mitterrand, a été défini par la préfecture de Police de Paris.

À lire aussi :  Ballon d'Or 2022 : Riyad Mahrez dans la liste des 30 nommés

La préfecture de police a expliqué cette mesure radicale par les « débordements survenus lors des matchs précédents de cette coupe, durant lesquels de nombreux supporters de football se sont rassemblés sur l'avenue des Champs-Élysées, envahissant les voies de circulation et envoyant projectiles, fumigènes et mortiers en direction des forces de l'ordre ».

Les manifestations interdites dans les rues de Marseille

La ville de Marseille s'est également mise en alerte en prévision de cette finale entre l’Algérie et la Tunisie. En effet, dans un communiqué publié ce vendredi 17 décembre sur Twitter, la Préfecture de police des Bouches-du-Rhône a annoncé des mesures similaires à celles prise par la police de Paris pour la soirée du 18 décembre sans pour autant faire référence à la finale de la Coupe arabe 2021.

« Les manifestations sont interdites dans les rues commerçantes du centre-ville de Marseille le samedi 18 décembre, journée de forte affluence dans les commerces et rues piétonnes », écrit la Préfecture de police des Bouches-du-Rhône, qui précise que « toute manifestation ou rassemblement revendicatif sera interdit dans l'hyper centre-ville commerçant de Marseille entre 8 h et 21 h ».