L’Algérie a remporté, samedi 11 décembre, son quart de finale de la Coupe arabe FIFA, contre le Maroc. Un derby suivi par des millions de téléspectateurs dans les deux pays, mais aussi un peu partout à travers le monde, où résident les communautés algériennes et marocaines. C’est le cas particulièrement en France.

Les Verts ont arraché le billet des quarts de finale de la Coupe arabe de la FIFA en s’imposant aux tirs au but dans la soirée du samedi 11 décembre, face aux Lions de l’Atlas dans une rencontre disputée à Doha au Qatar. Le derby maghrébin, qui a tenu toutes ses promesses en matière de jeu, d’intensité et de spectacle s’est déroulé dans un fair-play total que ce soit sur le terrain entre les 22 joueurs ou dans les gradins du stade, entre les milliers de supporters des deux équipes.

La victoire contre le Maroc fêtée dans l’allégresse en Algérie

Au coup de sifflet final de l’arbitre, des centaines de supporters algériens ont envahi les rues de plusieurs villes du pays pour célébrer la victoire des camarades de Youcef Belalïli. Que ce soit à Alger, Oran, Constantine, Tizi-Ouzou, où à Blida, des scènes de liesses ont marqué cette soirée du 11 décembre 2021. Bravant le froid, des milliers de supporters, parfois en familles, ont quitté leurs domiciles pour envahir les rues et places publiques, dans une ambiance festive. La victoire contre le Maroc a été fêtée comme il se doit, sans le moindre incident ou dépassement.

La célébration marquée par des scènes de violences à Paris

Le match Algérie-Maroc a aussi été largement suivi en France où l’on trouve d’importantes communautés de ces deux pays maghrébins. Avant le match, de nombreux cafés et bars dans de nombreuses villes françaises étaient pris d’assaut par les supporters algériens et marocains pour suivre en direct le match sur le petit écran.

À lire aussi :  L'entraîneur du Maroc, Vahid Halilhodžić, démis de ses fonctions

Des images et vidéos, partagées sur les réseaux sociaux quelques minutes avant le coup d’envoi du match, montraient des supporters des deux pays, côte à côte, avec des drapeaux marocains et algériens dans une ambiance très festive marquée par un grand fair-play. Durant toute le rencontre, les supporters algériens et marocains ont encouragé leurs équipes respectives, sans le moindre dépassement, faisant du fair-play le grand vainqueur de ce derby maghrébin.

Mais le décor n’est malheureusement pas le même dans certains lieux en France, en particulier au niveau de la Place des Champs-Elysées à Paris. En effet, comme le montrent de nombreuses vidéos partagées sur les réseaux sociaux, de nombreuses scènes de violences ont émaillé la célébration de la victoire de la sélection algérienne. Des images qui montrent des dizaines de supporters s’en prendre à des voitures sur l’avenue des Champs-Élysées et en découdre avec les forces de l’ordre. Ces derniers n’ont d’ailleurs pas hésité à recourir à l’usage des gaz lacrymogènes pour disperser ces jeunes surexcités.

Des scènes qui ont suscité des réactions sur les réseaux sociaux notamment de la part des Algériens qui ont condamné ces actes allant jusqu’à denier à leurs auteurs le statut de supporters des Verts. « Des supporters algériens ? Non ! Des voyous de cités ! Ils agressent nos collègues. Ils ont la violence dans leur ADN. Ils ne respectent rien : ni l'uniforme ni la France qui leur a tout donné », écrit pour sa part Mathieu Valet, Commissaire de police à Paris et porte-parole du SICP, sur Twitter.