La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, candidate à la prochaine élection présidentielle prévue le printemps prochain en France, n'a pas du tout apprécié la célébration de la qualification de l'équipe nationale algérienne en coupe arabe par les fans algériens à Paris et les autres villes du pays.  

Samedi 11 décembre 2021, des milliers de ressortissants algériens établis en France sont sortis dans les rues de plusieurs villes du pays, pour célébrer la victoire des Verts face aux Lions de l'Atlas en 1/4 de finale de la Coupe arabe qui se déroule au Qatar. Ils ont ainsi fait la fête jusqu'à une heure tardive de la nuit.

Cette liesse n'a pas été du goût de la présidente du Rassemblement national et candidate à la prochaine élection présidentielle, Marine Le Pen. Cette dernière a, en effet, dénoncé les faits dimanche 12 décembre. Dans un tweet, elle a accusé les Algériens d'avoir tout cassé lors de leur défilé notamment aux Champs-Élysées. Persuadée qu'elle sera élue présidente lors de la prochaine élection, elle promet des mesures radicales contre les ressortissants algériens.

« Hier, des supporters algériens ont à nouveau tout cassé et agressé les forces de l’ordre sur les Champs-Élysées, au motif de la victoire de leur équipe. Dans 4 mois ce sera la fin de l’impunité, qu’ils en soient bien conscients ! », a écrit la présidente du Rassemblement national.

En fait cette sortie de Marine Le Pen peut ne pas choquer grand monde dans la mesure où celle-ci est bien connue sur ses positions. Elle avait d'ailleurs promis, il y a à peine quelques jours, de hausser davantage le ton contre l'émigration si elle est élue. Elle avait affirmé, notamment qu'elle compte ne plus délivrer de visas aux pays qui ne veulent pas récupérer leurs ressortissants déclarés indésirables en France.