La célébration en France de la victoire de l’Algérie en Coupe arabe a fait réagir la classe politique française, notamment les candidats de l’extrême droite. En effet, à l'instar d'Éric Zemmour, la candidate du Rassemblement national Marine Le Pen a affirmé dans un tweet qu' « il est temps que l’acquisition automatique de la nationalité soit supprimée ».

Fidèle à ses positions en ce qui concerne les étrangers en France, notamment les Algériens, Marine Le Pen a écrit : « les comportements de ces supporters de l'Algérie disent tout de l’échec de 50 années de laxisme migratoire ». Elle a ajouté : « il est temps que l’acquisition automatique de la nationalité soit supprimée ». La candidate du rassemblement national a réitéré ainsi ses positions concernant l'immigration, à quelques mois des élections présidentielles.

Plus tôt dans la journée, Marine Le Pen avait promis d'agir contre l’immigration. « Élue Présidente, je soumettrai par référendum un projet de loi sur l'immigration », a-t-elle promis. La candidate du rassemblement national a également promis qu’après son élection « ce sera la fin TOTALE du droit du sol, et les étrangers ne bénéficieront pas des prestations de solidarité avant d'avoir travaillé au moins 5 ans équivalent temps plein en France ».

Ces déclarations, qui ne sont pas nouvelles, reflètent l’état d'esprit de la candidate d’extrême droite qui axe sa campagne sur l'immigration. Déjà, à la suite de la célébration de leur victoire face au Maroc, le 11 décembre, Marine Le Pen avait accusé les Algériens d'avoir tout cassé lors de leur défilé aux Champs-Élysées. La candidate aux élections présidentielles françaises de 2022 promet des mesures radicales contre les ressortissants algériens, si elle est élue présidente. « Hier, des supporters algériens ont à nouveau tout cassé et agressé les forces de l’ordre sur les Champs-Élysées, au motif de la victoire de leur équipe. Dans 4 mois, ce sera la fin de l’impunité, qu’ils en soient bien conscients ! », avait écrit la présidente du Rassemblement national.