Bonne nouvelle pour les clients algériens ayant commandé une voiture de marque Renault Algérie et qui n’ont toujours pas reçu leur véhicule. La production de l'usine d'assemblage avait été suspendue plusieurs mois durant, mais Renault Algérie est à nouveau opérationnel, annonce l'entreprise dans un communiqué.

En effet, le 17 janvier 2022, Renault Algérie a publié un premier communiqué annonçant la reprise « partielle » de la production de voitures au niveau de son usine située à Oran. « Après une nouvelle période d’arrêt d’activité, l’usine de Renault Algérie Production reprend momentanément la production ; Les équipes sont heureuses de se retrouver et de reprendre le travail. Suivez-nous les prochains jours et découvrez leur quotidien », indique Renault Algérie.

Deux jours plus tard, soit le mercredi 19 janvier 2022, Renault Algérie a annoncé la reprise officielle des activités de production, près de 7 mois après leur suspension survenue en juin 2021. « Afin de préparer le retour au travail dans les meilleures conditions, M. Rémy Houillons, Directeur Général de Renault Algérie Production a réuni tous les managers, pour leur souhaiter la bienvenue, fixer les priorités et donner les orientations en termes de sécurité et de qualité de l'usine », indique Renault Algérie sur sa page Facebook.

À lire aussi :  Manque de main-d'œuvre en France : voici les métiers et les régions qui recrutent massivement

Renault Algérie va produire 4 500 nouvelles voitures

Toutefois, Renault Algérie n’a donné aucune précision concernant la durée de cette reprise, encore moins sur le nombre de voitures qui sortiront de l’usine d’Oran durant cette reprise de la production.

Mais selon, le quotidien arabophone Ehorouk, cette reprise partielle de Renault Algérie concernera la production de 4 500 nouvelles voitures de 3 marques : Symbol, Clio et Sanderos. Cela correspond au nombre de kits de montage (CKD-SKD) qui étaient en souffrance au port d’Oran et que les autorités algériennes ont dédouané au profit de Renault Algérie.

Selon une source chez Renault Algérie, citée par Echorouk, la totalité des voitures qui seront produites seront destinée en priorité aux clients ayant déjà passé commande alors que le reste des voitures – y compris celles dont les clients se sont désistés – seront mises en vente au niveau des show-rooms Renault à travers le pays.

Concernant les prix, la même source a indiqué que les nouvelles voitures qui sortiront de l’usine d’Oran vont connaitre une hausse significative par rapport à celles commercialisée avant la suspension de la production et qui étaient exemptes de toutes taxes. Cette augmentation des prix s’explique par la hausse de la TVA, désormais fixée à 19 %, et surtout à la dévaluation du dinar algérien.