Abdelmadjid Tebboune félicite Emmanuel Macron et l'invite en Algérie

Photo d'Emmanuel Macron - Drapeau de l'Union européenne

Le chef de l'État Abdelmadjid Tebboune a adressé un message, ce 25 avril 2022, à Emmanuel Macron, le président de la République française réélu pour un second mandat. Tout en félicitant son homologue pour sa réélection, Abdelmadjid Tebboune a invité Macron en Algérie.

Le chef de l'État Abdelmadjid Tebboune n'a pas tardé à réagir à la victoire d'Emmanuel Marcon aux élections présidentielles françaises, dont le second tour s'est déroulé dimanche 24 avril. Le président sortant l'a emportée aux dépends de Marine Le Pen et se voit réélu pour un second mandat de 5 ans.

Le lendemain de cette réélection, le chef de l'État algérien lui a adressé ainsi un message pour le féliciter de son succès. « À l'occasion de votre réélection à la présidence de la République française, j'ai le plaisir de vous adresser, au nom du peuple et du gouvernement algériens et en mon nom propre, mes plus vives félicitations et mes meilleurs vœux de succès dans la poursuite de votre noble tâche », a écrit Tebboune dans son message publié sur le site de la présidence de la République algérienne.

Le chef de l'État, qui s'est félicité et exprimé sa satisfaction de la qualité des relations entre les deux hommes et du développement réalisé dans le domaine du partenariat algéro-français, dit espérer que ces relations et ce partenariat s'enrichiront davantage avec le deuxième mandat d'Emmanuel Macron. « J'apprécie l'importance de l'opportunité historique qui s'offre à nous d'anticiper l'avenir et entreprendre nos ambitions avec courage et responsabilité », a écrit en substance Tebboune dans son message.

Dynamiser les relations entre la France et l'Algérie

Pour le chef de l'État algérien, « la vision renouvelée fondée sur le respect de la souveraineté, l'équilibre des intérêts que nous partageons en termes de mémoire et de relations humaines, les consultations politiques, la prospective stratégique, la coopération économique et les interactions à tous les niveaux de l'action commune, ouvriraient de larges horizons à nos deux pays ».

Par ailleurs, Abdelmadjid Tebboune a exprimé son souhait d'« accueillir prochainement en Algérie [Emmanuel Macron] » pour lancer « ensemble une dynamique qui va de l'avant dans le traitement des grands dossiers […] et dans l'intensification et l'élargissement des relations algéro-françaises ».

Retour en haut
Share via
Copy link