Un ressortissant algérien impliqué dans plusieurs vols en Italie a été arrêté par la police. Cet Algérien, multirécidiviste et au casier judiciaire « plein », s’est présenté sous 41 identités différentes lors de ses précédentes arrestations par la police italienne.

C’est l’une des « astuces » à laquelle ont recourt les ressortissants étrangers dans les pays européens. Se présenter sous une fausse identité lors d’un contrôle policier afin d’échapper aux griffes de la justice. Plusieurs Algériens, notamment ceux se trouvant en situation irrégulière, n’hésitent pas à décliner une fausse identité face aux policiers, surtout lorsqu’ils sont appréhendés pour un délit commis dans un pays étranger.

C’est le cas de ce ressortissant algérien arrêté le 23 mai dernier par la police en Italie. Cet Algérien de 47 ans est impliqué dans un vol commis sur un ressortissant italien, rapporte le journal arabophone Ennahar. L'Algérien dénommé Athmane est un multirécidiviste connu sous 41 identités différentes, indique la même source.

L’Algérien aux 41 identités est connu pour ses multiples vols commis en Italie

L’Algérien aux 41 identités a été interpellé par les enquêteurs de la 2e brigade mobile de la police italienne, en flagrant délit d’un vol commis avec son complice, un Algérien de 43 ans, contre un ressortissant italien. Les deux Algériens ont été arrêtés par la police dans la ville de Portillo, au moment où ils étaient entrain d’ouvrir avec un couteau la porte d’une voiture garée sur la chaussée.

Les deux complices ne sont pas à leur premier méfait, puisqu'ils étaient déjà filmés par les caméras de surveillance de la police italienne le 12 mai dernier pour un vol commis de la même manière. Athmane et son compatriote ont été repérés entrain de voler les affaires d’un ressortissant italien. Ce dernier âgé de 64 ans est patron d’une société s’est vu subtiliser de l’intérieur de sa voiture de marque Audi Q3 sa valise contenant un ordinateur, au moment où il changeait un pneu.

La valise volée, contentant des documents du patron italien, a été retrouvée quelques jours plus tard dans un train reliant la ville de Milan à Novara, ajoute la même source, qui précise que l’Algérien aux 41 identités différentes est très connu par la police italienne. En 2011, Athmane figurait parmi les 50 suspects fichés par la police de Mecenate dans l’affaire de vols commis sur des voitures garées sur la chaussée. Il s’agit de l’affaire connue sous le nom de « Pit Stop ».