Restera, restera pas au Stade Brestois ? C'est la question que se posent les supporteurs du club et ceux de l'équipe d'Algérie. Youcef Belaili, qui se trouve en stage avec les Verts en prévision des deux matchs contre l'Ouganda et la Tanzanie, s'est exprimé sur le sujet. Dans un entretien accordé au journal spécialisé Compétition, le joueur a également évoqué plusieurs autres actualités le concernant.

Youcef Belaili est revenu sur ses débuts décevants avec le Stade brestois, club qu'il a rejoint en janvier 2022. « Quand j'ai rejoint Brest, je n'étais pas au top physiquement. En plus, tout a changé. On s'entraîne le matin, contrairement au Qatar où les séances se déroulaient le soir. Après mon adaptation, j'ai commencé à montrer mes vraies qualités. Je dois rappeler que mon but en signant à Brest était de montrer à ceux qui disaient que Belaili n'est pas fait pour jouer en Europe. Pour moi, c'est un défi que je devais relever afin de montrer à ces gens qu'ils s'étaient trompés sur moi », a confié l'ailier algérien.

Youcef Belaili par ailleurs a tenu à remercier son compatriote et coéquipier à Best Harris Belkebla, qui était aux petits soins avec lui. « Belkebla est quelqu'un de très bien, en plus, il aime beaucoup l'Algérie. Sa présence à mes côtés les premiers temps a été d'un précieux soutien pour moi qui ne connaissais personne à Brest. Je le remercie du fond de cœur pour sa disponibilité et son aide ».

Youcef Belaili donne la priorité au Stade Brestois 29

Évoquant son avenir, l'ancien joueur du Qatar SC affirme qu'il souhaiterait continuer l'aventure en France. « Dans ma tête, c'est décidé, je veux continuer à jouer en France, il n'y a aucun débat là-dessus ». Est-il tenté de jouer pour un club d'une autre dimension et quitter ainsi son actuelle équipe ? « Oui, pourquoi pas jouer dans une équipe d'un autre standing, quoique la priorité soit donnée à Brest. Actuellement, on est en négociation pour signer un nouveau contrat. Comme on dit dans le football, on ne sait jamais ce que nous réserve l'avenir », explique l'international algérien.

Youcef Belaili a songé à arrêter le football après l'élimination de la coupe du monde

Abordant l'équipe d'Algérie et surtout l'épisode de l'élimination de la Coupe du monde de la FIFA 2022, Youcef Belaili a  affirmé que cette élimination lui a fait tellement mal qu'il a pensé à arrêter le football. « J'ai vu notre rêve d'aller en coupe du monde s'évaporer à quelques secondes de la fin du match. Mon moral était au plus bas après, car 4 années de travail étaient parties en fumée. Pour être sincère, je songeais même à prendre une décision importante », a-t-il déclaré. Youcef Belali a précisé en effet qu'il a pensé à « mettre carrément un terme à [sa] carrière de footballeur ».