Une femme voilée s’est vu refuser l’accès à un restaurant en France à cause de sa tenue. La vidéo dans laquelle on entend la restauratrice dire qu’elle ne veut pas « d’une femme habillée comme à la préhistoire » dans son établissement a fait le buzz sur les réseaux sociaux.  

Encore une fois la question du port du voile fait polémique en France. Cette fois, c’est l’histoire d’une femme refoulée d’un restaurant à cause de son voile, qui a suscité la polémique. Les faits remontent à l’après-midi du dimanche 29 mai 2022. Un jeune homme a décidé d’inviter sa mère au restaurant à l’occasion de la fête des mères. Arrivés au restaurant d'Hendaye (Pyrénées-Atlantiques), à la frontière espagnole, le jeune homme et sa mère, d’origine maghrébine, se sont vus refuser l’accès à l’intérieur de l’établissement par la gérante. Cette dernière reproche à la femme de porter un voile.

La scène a été filmée par le fils de cette femme voilée, et dans la vidéo publiée sur les réseaux sociaux on y entend la restauratrice dire qu’elle ne veut pas « d’une femme habillée comme à la préhistoire » dans son établissement. Malgré l’instance du jeune homme qui fait remarquer à son interlocutrice qu’elle-même porte une croix et qu’elle n’a pas le droit d’interdire à sa mère voilée l’accès au restaurant, la propriétaire de l’établissement a campé sur sa position.

Dans une déclaration aux médias français, le jeune homme affirme qu’il voulait « faire une surprise » à sa mère en l’invitant au restaurant. Il a tenu surtout à expliquer que le voile de sa mère n’est en réalité qu’un  simple foulard noué autour du visage. De son côté, la gérante du restaurant, tout en assumant son geste de refouler la femme voilée a tenu à affirmer qu’elle « n’accepte rien de ce qui peut s’apparenter à un outil de soumission de la femme ».

Alors que le fils de la femme refoulée du restaurant à cause de son voile a décidé de porter plainte pour discrimination, la vidéo de la scène montrant la gérante de ce restaurant refuser l’accès à cette femme voilée a suscité plusieurs commentaires sur les réseaux sociaux. Et bien sûr, comme dans ce genre de situations, les avis étaient partagés entre ceux qui ont soutenu la femme voilée et son fils et ceux qui ont  applaudi le geste de la gérante du restaurant.