Le chef de l'État Abdelmadjid Tebboune s'est entretenu ce samedi 18 juin au téléphone avec son homologue français Emmanuel Macron, a indiqué la présidence de la République dans un communiqué publié sur son site. Les deux hommes ont évoqué plusieurs sujets, affirment la même source. 

Après une embrouille qui a duré quelques mois à la fin de l'année 2021, les relations entre l'Algérie et la France semblent reprendre leur cours normal. Les responsables des deux pays ont des échanges réguliers, même si les problèmes relatifs aux gros dossiers sont loin d'être réglés. Il s'agit notamment de la question de la mémoire et le problème relatif au nombre de visas pour la France octroyés aux Algériens. Deux dossiers, entre autres, qui restent en suspense.

Ainsi, le 13 janvier dernier, ce sont les deux ministres des Affaires étrangères qui se sont entretenus au téléphone. Ramtane Lamara et Catherine Colonna ont échangé sur plusieurs sujets, dont bien entendu le relations entre les deux pays. Les deux diplomates ont également évoqué à l'occasion la crise entre Alger et Madrid.

Le samedi 18 juin, ce sont les deux les chefs d'État qui ont eu un entretien téléphonique. Abdelmadjid Tebboune et Emmanuel Macron ont soulevé plusieurs questions d'intérêt commun, a souligné un communiqué de la présidence algérienne, qui explique qu'ils ont « évoqué les relations bilatérales et affirmé leur détermination à œuvrer pour leur approfondissement, notamment au regard du rapprochement de vues entre les deux Présidents et leur grande convergence à hisser ces relations à un niveau d'excellence, particulièrement après la réélection du Président Macron pour un nouveau mandat », lit-on dans le communiqué.

Les deux chefs d'État ont également passé en revue « plusieurs dossiers, en tête desquels celui du Sahel et de la situation en Libye, outre des questions régionales et internationales d'intérêt commun », ajoute la même source.