L'homme d'affaire algérien Issad Rebrab a annoncé sa démission de la gestion du groupe Cevital. Il compte prendre sa retraite le 30 juin, et remettre le flambeau à son fils, Malik Rebrab, qui va devenir le directeur général du groupe.

Une glorieuse page dans le monde de entrepreneuriat privé en Algérie se tourne. Issad Rebrab, fondateur du groupe Cevital  en 1998, a annoncé ce mercredi 22 juin 2022 , dans un communiqué, qu’il  prend sa retraite et quitte définitivement  ses fonctions  de PDG du groupe agroalimentaire. C’est son fils Malik qui lui succède à la tête du plus important groupe privé en Algérie.

Dans un communiqué publié ce mercredi 22 juin, Issad Rebrab, 78 ans, annonce qu’il quittera officiellement l’ensemble de ses fonctions et mandats à la tête du Groupe Cevital, à compter du 30 juin prochain pour prendre sa retraite. « Aujourd’hui, au terme d’un processus de transition entamé à la fin de l’année 2020, j’ai décidé de quitter l’ensemble de mes fonctions et mandats à la tête du groupe Cevital », écrit Issad Rebrab dans la lettre publiée sur la page facebook de Cevital.

Issad Rebrab  a décidé de confier la gestion du groupe Cevital à son fils Malik. « Le 30 juin 2022, je prendrai ma retraite et passerai le flambeau à Malik Rebrab qui deviendra le nouveau Président-Directeur Général (PDG) du Groupe. Diplômé en Management et Finance, il a déjà exercé de hautes fonctions au sein de Cevital qu’il connait parfaitement » explique le milliardaire algérien.

À lire aussi :  L'euro bat tous les records en baisse devant le dollar et le dinar

Cevital « restera une entreprise citoyenne » affirme Issad Rebrab

Ce passage de flambeau survient au terme d’un demi-siècle de carrière, rappelle Issad Rebrab qui avait décidé de dissoudre en avril dernier sa société éditrice du journal Liberté . « Après plus de 50 années passées au cœur de la vie économique de notre pays et fort du constat de ce qu’est devenu le Groupe Cevital, je peux affirmer que j’ai vécu cette période avec beaucoup de plaisir et de fierté », explique le fondateur de Cevital.

Dans sa déclaration, Issad Rebrab, qui a tenu à souligner que l’évolution du groupe Cevital se fera dans « la continuité sur les plans opérationnel et stratégique avec l’ensemble de nos collaborateurs et partenaires que je tiens à remercier ». Il a tenu aussi à faire part de sa confiance en la nouvelle équipe dirigeante. « J’ai une totale confiance en les équipes qui accompagneront le nouveau PDG » souligne Issad Rebrab, première fortune en Algérie.

Le désormais ancien patron du premier groupe pourvoyeur de fiscalité en Algérie, après Sonatrach également affirmé que Cevital « restera une entreprise citoyenne qui participe au développement de notre pays et continuera à investir pour créer des emplois, de la richesse et contribuer aux exportations hors hydrocarbures ».