Changement à la tête de l’ambassade d’Algérie en France. Le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune a mis fin aux fonctions de Mohamed Antar Daoud en sa qualité d’ambassadeur d’Algérie en France et a nommé un nouveau diplomate à sa place, rapportent ce mardi 12 juillet plusieurs sources médiatiques.

Dans le sillage du réchauffement des relations entre l’Algérie et la France, après une période de crispation, les autorités algériennes ont décidé d’apporter du sang neuf pour leur représentation diplomatique dans ce pays. En effet, selon plusieurs sources, le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune a nommé Saïd Moussa comme nouvel ambassadeur d’Algérie en France, en remplacement de Mohamed Antar Daoud.

L’information rapportée ce mardi 12 juillet par le site Africa Intelligence, n’est pas encore confirmée de manière officielle par les autorités algériennes. Saïd Moussi était en poste à Madrid en qualité d’ambassadeur d’Algérie en Espagne depuis novembre 2021. Il a été rappelé par Alger le 19 mars dernier, au lendemain de la décision du gouvernement espagnol d’apporter son soutien au plan d’autonomie marocain pour le Sahara occidental. La nomination de Saïd Moussi « un diplomate expérimenté », en qualité de nouvel ambassadeur d’Algérie en France, intervient dans une période marquée par un réchauffement des relations entre Alger et Paris après la brouille de l’automne 2021.

À lire aussi :  Réduction du nombre visas pour les Algériens : Un député français s’insurge

Qui est Saïd Moussi, le nouvel ambassadeur d’Algérie en France ?

Selon de nombreux observateurs, la nomination de Said Moussi comme nouvel ambassadeur d’Algérie en France est un signe de la volonté d’Alger de booster ses relations avec Paris. La nomination de ce diplomate qui maîtrise le dossier des relations franco-algériennes intervient au moment où le président français Emmanuel Macron annonce sa prochaine visite en Algérie en réponse à l’invitation de son homologue algérien.

Saïd Moussi, qui avait occupé le poste de numéro deux à l’ambassade d’Algérie en France, jusqu’à la fin de l’année 2018, a été désigné en octobre 2019 consul général d’Algérie à Paris. Présenté comme proche du ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra, le diplomate Saïd Moussi connaît bien la capitale française. Lorsqu’il était en poste à l’ambassade d’Algérie en France, Saïd Moussi avait accompagné en août 2017 Abdelmadjid Tebboune, alors Premier ministre de Abdelaziz Bouteflika, à la rencontre avec son homologue français Édouard Philippe à Matignon.