Un écrivain algérien a interpellé, mercredi 13 juillet, le président français Emmanuel Macron pour réclamer la restitution du patrimoine historique. Il s'agit de l'auteur Lazhari Labter, qui dans une lettre ouverte adressée au locataire de l'Élysée, revendique la restitution de la clé d’une des portes de Laghouat, ville natale de l'écrivain.

« Je vous écris pour vous demander, au nom des habitants de ma ville natale Laghouat, en particulier, et des Algériennes et Algériens, jaloux de la préservation de leur patrimoine historique et de sa récupération, de manière générale, d’user de votre bon droit auprès des institutions et des autorités françaises concernées pour leur demander, dans le cadre des accords, lois et conventions internationales, la restitution de la clé d’une des portes de Laghouat », a écrit en Lazheri Labter.

Cette clé, poursuit-il, « se trouve au Musée de l’Empéri à Salon-de-Provence, ainsi que les cinq emblèmes de la résistance qui se trouvent au musée des Invalides à Paris. Et de poursuivre : « cette clé, vous n’êtes pas sans le savoir, a été enlevée par un spahi sur la serrure de l’une des portes de la ville et remise au général Pélissier tout comme les cinq emblèmes dont le premier avait été pris par un soldat du nom de Labalme que le général récompensa en le distinguant comme soldat de première classe ».

À lire aussi :  François Hollande appelle la France à relancer son partenariat avec l'Algérie, le Maroc et la Tunisie

L'écrivain veut récupérer la clé d'une des portes de la ville de Laghouat

Pour cet écrivain qui tient au patrimoine historique de sa ville « la place de ces "trophées" est au Musée de Laghouat dont les habitants se sont distingués lors de sa prise violente par une résistance qui restera gravée en lettres d’or dans l’Histoire des résistances à l’oppression et à la répression coloniales en Algérie ».

Ce n'est pas la première fois que cet homme de lettres algérien entreprend des démarches pour récupérer ce bien. « Il y a deux ans, a-t-il fait savoir, j’avais lancé sur Internet une pétition sous le titre "Pour la restitution des "trophées" de Laghouat pris par l’armée française" qui avait recueilli des centaines de signatures que je tiens à votre disposition ».

Clé d'une des portes de Laghouat

Clé d'une des portes de Laghouat

Auteur de plusieurs romans, dont « Laghouat la ville assassinée ou le Point de vue de Fromentin » et  « Laghouat vue par des chroniqueurs, écrivains, peintres, voyageurs explorateurs et conquérants », Lazheri Labter invite ainsi Emmanuel Macron à restituer la clé de la ville de Laghouat, cité située aux portes du grand Sahara algérien.