Face aux incendies ravageurs qui touchent depuis quelques jours le sud de la France, la Grande mosquée de Paris a lancé un appel aux dons pour venir en aide aux populations touchées. Cet appel, lancé conjointement avec la Chambre algérienne de commerce et d'industrie en France (CACI), est destiné aux « musulmans de France et aux Franco-Algériens », selon les termes du communiqué.

Depuis le début de l’été, d'importants feux de forêt touchent le sud de la France. Parmi eux, deux importants feux de forêt se sont déclenchés le mardi 12 juillet en Gironde. Ils ont déjà détruit plus de 16'000 hectares, selon les dernières données. La préfecture de Gironde a indiqué, le dimanche 17 juillet, que « près de 1500 pompiers venus de toute la France » tentent de maîtriser les incendies « hors-norme » des secteurs de La Teste-de-Buch et Landiras.

À Teste-de-Buch, « la situation s'est dégradée, le feu ayant atteint l'océan et progressant désormais vers le sud », précise la préfecture. Dans le secteur de Landiras, « la situation reste critique et se dégrade, avec une progression du feu sur différents fronts en raison de vents changeants ». Dans un message publié ce lundi 18 juillet sur Twitter, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé qu’ « un pare-feu de 5 km de long et 40 m de large est en cours de réalisation afin de tenter de stopper la progression de l’incendie de forêt de Landiras ».

La Grande mosquée de Paris appelle les musulmans de France et les Franco-Algériens à exprimer leur solidarité avec les victimes des incendies en Gironde

Face à ces incendies énormes qui ravagent les forêts de la Gironde, la Grande mosquée de Paris, en collaboration avec la Chambre algérienne de commerce et d'industrie en France (CACI), a lancé un appel aux dons. « Des incendies sans précédent ont brûlé plus de 10'000 hectares de forêt en Gironde et entraîné l’évacuation de 14'000 personnes », écrit la Grande mosquée de Paris dans un communiqué publié le dimanche 17 juillet sur son compte Twitter.

Ce désastre n’a pas laissé insensible la Grande Mosquée de Paris. En effet, l’institution religieuse dirigée par Chems-Eddine Hafiz et la Chambre algérienne de commerce et d'industrie en France (CACI) ont annoncé le lancement d’une collecte de dons en ligne ou par espèce via la Société des Habous et des Lieux saints de l'islam, propriétaire de la GMP. « Vos dons serviront à assister les secours et à aider les habitants démunis », lit-on dans un communiqué.

Cet appel aux dons est lancé près d’un an après les incendies meurtriers qui avait secoué le nord de l’Algérie, particulièrement la région de la Kabylie[1]Incendies en Kabylie : La diaspora se mobilise pour aider les sinistrés. La Grande Mosquée de Paris et la CACI, qui « s'étaient déjà unies à l’été 2021 pour venir en aide aux régions algériennes dévastées par le feu », appellent aujourd’hui « les musulmans de France et les Franco-Algériens, notamment, à exprimer leur solidarité aux victimes des incendies, cette fois dans le sud-ouest de la France », ajoute le communiqué de la GMP signé par son recteur Chems-Eddine Hafiz.