Deux estivants, un père de famille et son enfant ont trouvé la mort ce dimanche 7 août 2022, suite à la chute d’un rocher dans une plage à Oran, selon plusieurs médias citant la Protection civile. La mère de famille, qui se trouvait avec les victimes, a subi de graves blessures, indique la même source.  

La ville côtière d’Oran est secouée dans la matinée de ce dimanche 7 août 2022 par un drame. Le séjour d’une famille composée du père, de la mère et de leur enfant, au bord de la plage s’est transformé en cauchemar. En effet, la chute, aux environs de 11 heures, d’un rocher dans la plage Aïn Franine dans la commune de Bir El Djir à Oran a causé la mort du père et de son fils, rapporte le journal Ennahar[1]وهران: إصابة إمرأة وانتشال جثتي زوجها وإبنها بشاطئ فرانين, Ennahar Online, citant une source de la Protection civile.

Cette famille, qui se trouvait au niveau de la plage familiale « Aïn Franine » a décidé de se mettre à l’abri du soleil avant que le drame ne survienne. Un rocher qui s’est détaché d’une montagne surplombant la plage a causé un vaste éboulement sur le lieu du campement de cette famille. Le père, âgé de 48 ans et son fils de 11, qui ont été ensevelis par l’éboulement, ont trouvé la mort sur le champ.

Drame familial sur une plage à Oran

Les éléments de la Protection civile ont dû recourir à de gros moyen afin de pouvoir sortir les deux victimes sous les décombres. Il aura fallu en effet 8 camions pour différents types d’intervention, 6 ambulances et deux équipes spécialisés dans les recherches sous les décombres pour que les pompiers parviennent à faire sortir les deux victimes.

Quant à la mère, les éléments de la protection civile ont réussi à la sortir des décombres saine et sauve. Victime de nombreuses blessures, la femme âgée de 38 ans a été transférée aux urgences de l’hôpital 1er novembre d’Oran. Selon le journal Ennahar, une fillette de la même famille a eu la vie sauve, car elle se trouvait loin du lieu de l’accident.

Le drame, qui a secoué les habitants et les estivants de la ville d’Oran, a eu lieu au niveau d’une plage populaire très fréquentée par des familles résidentes dans les nouvelles cités de la commune de Bir El Djir. Cette plage est toutefois connue pour les nombreux éboulements causés par les chutes de rochers qui se détachent du haut de la montagne surplombant la plage, précise-t-on.