Maroc : Un cadeau volé de Mohammed VI derrière le scandale du bureau de liaison israélien

Un Marocain à la tête du Parlement israélien - Maroc - Israël

Le scandale qui a éclaté au bureau de liaison israélien au Maroc ne finit pas de défrayer la chronique, notamment quand il implique, d'une manière ou d'une autre, le roi Mohammed VI. Ce scandale qui a amené le ministère israélien des Affaires étrangères, mardi 6 septembre, à rappeler le chef de son bureau de liaison à Rabat, David Govrin, apporte chaque jour de nouveaux éléments. 

Ainsi, alors que plusieurs médias parlent de harcèlement sexuel et d'exploitation des femmes, d'autres médias apportent de nouveaux éléments. En effet, selon le quotidien marocain Assabah le chef de bureau de liaison israélien à Rabat, David Govrin, fait l’objet d’une enquête portant sur des irrégularités graves, dont la disparition d’un cadeau offert par le roi Mohammed VI. La disparition de ce cadeau d'une grande valeur a fait déborder le vase, selon cette source qui affirme que "les allégations d’abus sexuels rapportées par des médias israéliens sont non-fondées, aucune preuve n’ayant été retenue contre David Govrin".

Le journal explique qu'en ce qui concerne l’enquête en cours, elle porte essentiellement sur "des conflits internes entre le chef de la mission diplomatique israélienne au Maroc et ses collaborateurs, qu’il accuse de vol". Parmi les faits graves reprochés au chef du bureau de liaison, il y a la disparition d’un cadeau royal précieux, et également ses relations compliquées avec le directeur de la sécurité de la mission diplomatique israélienne au Maroc, qui fait partie des collaborateurs qui lui ont été imposés. David Govrin est également accusé de "passation de marchés sans respect des lois, défaillances de son équipe de communication, scandales de ses sorties sur les réseaux sociaux et ses nuits arrosées dans la capitale".

Il faut rappeler que dans le sillage de la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël ont décidé d’ouvrir des représentations diplomatiques sous formes de bureaux de liaisons à Rabat et à Tel-Aviv. Le bureau de liaison israélien au Maroc a été inauguré en août 2021. C’est l’ancien ambassadeur d’Israël en Egypte, David Govrin, qui est désigné comme chef de ce bureau. Une année après son ouverture, la représentation diplomatique israélienne au Maroc est donc éclaboussée par un scandale.

Retour en haut
Share via
Copy link