Le nombre de migrants algériens qui traversent la Méditerranée pour rejoindre les côtes espagnoles, a atteint ces derniers mois des proportions alarmantes. En effet, en l’espace de 3 jours, plus de 1500 harraga algériens ont réussi à atteindre les villes côtières d'Espagne, ce qui constitue un record pour l’année en cours.

Selon l’activiste espagnol, Francisco Jose Clemente Martin, du Centre international d’identification des migrants disparus (CIPIMD), ils ont été plus de 1500 harraga algériens à débarquer sur les côtes espagnoles durant les  72 derniers heures."Au cours des dernières 72h, plus de 70 embarcations sont arrivées avec un total de 1.000 ressortissants algériens sur les côtes espagnoles (Almeria, Murcie, Alicante et îles Baléares)", a indiqué dimanche 11 septembre, l’activiste sur sa page Facebook.

Francisco Jose Clemente Martin précise que plus de 1.000 personnes ont été interceptées par les garde-côtes espagnols et 500 autres ont fui. Ce qui fait que 1.500 Algériens ont pu atteindre les côtes espagnoles ces 72 dernières heures, ajoute-t-il. Les garde-côtes espagnoles ont intercepté 70 embarcations avec à bord plus de 1.000 harraga algériens, alors que plus de 500 autres ont réussi à prendre la fuite dont 30 femmes et 40 mineurs, précise la même source.

Plus de 30 harraga algériens portés disparus

Le nombre de harraga algériens arrivés en Espagne durant ces 72 dernières heures pourrait être revu à la hausse, selon l’activiste espagnol, car il estime qu'il ya encore plusieurs Algériens en garde à vue chez la police espagnole qui devront être libérés dans les 48 prochaines heures. Dans sa publication, Francisco Jose Clemente Martin a indiqué que deux embarcations avec à leur bord plus de 30 ressortissants algériens sont portées disparues.

L’activiste a également posté les photos d’une embarcation en flammes à quelques kilomètres de la côte et dans laquelle se trouvaient des harraga algériens. "C’est une embarcation qui est arrivée sur les côtes de Carthagène et a brûlé la nuit dernière. Heureusement, le bateau a commencé à brûler à quelques kilomètres de la côte mais ils ont pu atteindre le sol. Tout le monde est en bonne santé", écrit-il.

Dans son message, Francisco Jose Clemente a tenu à préciser que l’arrivée de plus de 1.500 harraga algériens en l’espace de 72 heures sur les côtes espagnoles constitue le record pour l’année en cours. Cette avalanche de harraga algériens sur les côtes espagnoles n’est pas nouvelle, puisque à la même période de l’année dernière, ils étaient encore plus de 1.500 Algériens à débarquer en l’espace de 3 jours sur plusieurs villes côtières espagnoles.