Le nombre de migrants clandestins algériens qui prennent le large à bord d’embarcations de fortunes vers les côtes espagnoles ne cesse d’augmenter au fil des jours. En effet, en l’espace de 72 heures, plus de 1500 harraga algériens ont réussi à atteindre villes côtières espagnoles.


« Ces dernières 72 heures, plus de 80 embarcations sont arrivées à Almeria, Murcia, Alicante et les îles Baléares avec un total de plus de 1 000 migrants dans la grande majorité de nationalité algérienne », a indiqué, le 20 septembre sur sa page Facebook, Francisco Jose Cemente Martin, du Centre international d’identification des migrants disparus (CIPIMD) et membre de l’ONG espagnole Heroes Del Mar.

1500 harraga algériens arrivés en Espagne en 72 heures

« Ce fut un record pour les arrivées de migrants clandestins sur les côtes espagnoles en l’espace de 72 heures », précise la même source, qui ajoute que le nombre des migrants algériens arrivés en Espagne durant cette même période serait de l’ordre de 1500 au total. « Le chiffre pourrait être beaucoup plus élevé puisque d’après mes données, il n’y a pas eu d’interception de plus de 500 autres migrants algériens qui ont atteint durant les dernières 72 heures le littoral espagnol », indique en effet Francisco Jose Cemente Martin.

17 migrants clandestins algériens ont péri en mer

La même source a annoncé également le décès de 2 migrants algériens sur les côtes d’Almeria, dont un a été identifié. 15 autres harraga algériens ont péri lors du naufrage de leur embarcation sur les côtes algériennes, ajoute la même source. Selon le décompte des autorités locales espagnoles, 73 % (4005) des migrants irréguliers qui ont atteint la péninsule et les îles Baléares au cours du premier semestre de l’année en cours étaient des Algériens.