L'Algérie, mis à part son potentiel touristique mal exploité, continue à « choquer » les touristes étrangers qui s'y rendent. En effet, ces derniers temps, nombre d'influenceurs ont publié des vidéos mettant en évidence certains aspects de ce pays-continent : art culinaire, générosité et bonté du peuple algérien, particularités culturelles et sociologiques… Pour un américain qui s'est récemment rendu en Algérie, c'est le prix de l'essence qui est tout simplement étonnant.

La vidéo a été tournée dans une station d'essence. Sur le long panneau des prix, on peut voir que l'essence « sans plomb » est à 45,62 dinars et le gasoil (diesel) à 29,01 dinars le litre. Le touriste étonné parle tout simplement de carburant « gratuit ». « Dans ce pays, l'essence est tout simplement gratuite », dit-il d'emblée. Et d'ajouter, ahuri : « On parle de l'Algérie ! »

Prix de l'essence en Algérie : un plein à 7 dollars

Pour les prix de l'essence justement, il a parlé de « 20 cents » le litre, ou – encore –  de 80 cents le gallon (une unité de mesure anglo-saxonne de liquides correspondant à 3,78 litres), soit un cinquième d'un dollar pour un litre. Il est à noter qu'aux États-Unis d'Amérique, ce carburant dépasse largement le dollar par litre. Il se situe présentement autour de 1,10 dollar – 5 à 6 fois plus cher. La plus grande surprise du touriste américain, c'est quand il a fini de faire le plein de son véhicule. « J'ai fait le plein à 7 dollars ! » s'est-il étonné.

Mais les prix du Sirghaz (GPL), c'est ce qui a le plus surpris le touriste en question : « 4 cents ». « Autant dire que c'est gratuit ! » s'émeut-il. Le même touriste a essayé d'expliquer les prix à ses abonnés sur Instagram par le fait que l'Algérie est l'un des plus grands producteurs d'hydrocarbures. « La raison de ces prix incroyables est que le gouvernement a adopté une forte politique de subvention », explique-t-il. « En Algérie, le tout n'est pas cher », finit-il.

Réactions des internautes algériens

La vidéo, qui a été largement visionnée, n'a pas manqué de susciter les réactions des internautes. Les commentaires, pour la plupart rédigés par des Algériens, ont invité Chris, ce touriste venu des USA, à aller au bout de ses comparaisons. « Il faudra aussi comparer les salaires des Algériens à ceux des Américains ! » suggère l'un d'eux, avant d'ajouter : « c'est 10 fois moins intéressant ». Un autre a écrit : « c'est que l'on consomme du subventionné, mais on est payé avec des miettes ». Notons, en effet, qu'aux États-Unis d'Amérique, le salaire moyen est de 3721 USD, tandis qu'en Algérie, le salaire moyen n'est que de l'ordre de 249 USD, soit 14 fois moins.