Le Maroc a sensiblement augmenté son budget militaire pour l'année 2023. Le Royaume poursuit également sa course à l'armement dans un contexte de crise avec l'Algérie. En effet, ce pays achète et commande des armes à plusieurs partenaires. Et c'est avec cette logique d'armement tous azimuts que le Maroc commande des missiles à la Chine.

Ainsi, le Royaume chérifien s'arme d'une façon intense et multiplie les commandes auprès de plusieurs partenaires. Les Forces armées marocaines (FAR) envisagent d'acquérir de nouvelles armes en provenance de la Chine. Le média spécialisé Tactical Report révèle que le Maroc est en négociation avec la China Aerospace Science and Industry Corporation (CASIC), une société publique, pour l'acquisition de missiles et de bombes planantes à guidage de précision1. Ce sont des ogives qui peuvent parcourir plusieurs kilomètres avant d'atteindre leurs objectifs.

Ce n'est pas la première commande du Maroc à la Chine. Le royaume est déjà client de l'industrie militaire chinoise. En effet, en 2021, il a réceptionné le premier lot du système chinois de défense antiaérienne FD-2000B commandé en 2017. Ce dispositif, d'un rayon d'action de 250 km, a été installé à la base militaire de Sidi Yahya El Gharb, située à environ une cinquantaine de kilomètres au nord de Rabat sur une superficie de 42'000 m². Le Maroc a aussi commandé des systèmes de défense antiaérienne chinois à moyenne portée Sky Dragon 50, également acquis en 2017. Outre les missiles, les FAR négocient avec la Chine l'achat de drones de type Wing Loong 2 pour remplacer les Wing Loong 1.

À lire aussi :  La France essaie de calmer le jeu avec le Maroc

Il faut dire que le Maroc se tourne vers la Chine comme solution de substitution aux USA. Depuis  l'arrivée, en janvier 2021, d'une majorité démocrate dans les deux Chambres du Parlement aux États-Unis, peu acquise au Maroc, la Chine se positionne depuis aux côtés de la Turquie et d'Israël comme les principaux fournisseurs des FAR en armement. Il faut aussi rappeler que depuis la normalisation de ses relations avec Israël, le Royaume marocain a signé plusieurs contrats d'armement avec ce pays qui est devenu l'un de ses principaux partenaires23.


  1. Morocco, CASIC, and missiles talks, Tactical Report 

  2. Armement : Le Maroc commande des solutions israéliennes de guerre et de renseignement 

  3. Le Maroc va acquérir un système de défense électronique israélien