Yennayer 2973 célébré dans plusieurs villes de France

Yennayer, jour de l’an berbère, est célébré chaque 12 janvier par les Imazighen en Afrique du Nord ou au sein des diasporas. C’est le cas en France, où la forte communauté berbère qui y réside, s’apprête à célébrer ce jeudi 12 janvier 2023 l’an 2973 du calendrier agraire, appelé Yennayer.

Reconnue officiellement par les autorités algériennes comme une journée nationale chômée et payée, depuis janvier 2017, le nouvel an berbère est surtout un symbole identitaire et historique pour l’ensemble des populations berbères de l’Afrique du nord et du Sahel. Malgré les attaques incessantes que subit Yennayer de la part des milieux réactionnaires et intégristes, les populations d’Afrique du nord restent toujours attachées à cette fête millénaire.

Pour le nouvel an berbère 2973, les Berbères d’Afrique du nord mais aussi ceux des diasporas se préparent à célébrer cet événement. Une célébration au rythme de festivités en tous genres : expositions sur les us et coutumes ancestrales, étalage de l’art culinaire et vestimentaire local et différentes animations artistiques.

Société Polémique au Maroc sur le statut de la langue amazighe

La diaspora berbère, notamment celle établie en France, se prépare également à célébrer le premier jour du calendrier amazigh, avec au menu un programme riche et varié dans différentes villes de l’Hexagone. La forte présence de la communauté berbère en France, a fait que les autorités françaises se mettent également de la partie pour célébrer cet événement.

Les écoles du 19e arrondissement à Paris au rendez-vous avec Yennayer 2973

C’est ainsi que la mairie du 19e à Paris proposera, ce jeudi 12 janvier 2023 et pour la 6e année consécutive, le repas de Yennayer, à plus de 14.000 enfants dans les écoles maternelles et élémentaires de l’arrondissement. En effet, la Caisse des Écoles du 19e propose aux élèves un menu à thème à l’occasion de Yennayer. Le menu est composé d’un couscous aux légumes avec du poulet, comme le veut la tradition berbère.

 

De son côté, la ville d’Aubervilliers organisera, samedi 14 janvier, un concert avec la chanteuse internationale Amel Brahim-Djelloul et en première partie la révélation de la chanson amazighe, Lycia Nabeth. Le concert est programmé à 20h00 à l’Embarcadère, 5 rue Edouard Poisson, 93300 (Aubervilliers). Les tarifs des billets sont fixés entre 15 et 35 euros.

Société Voici pourquoi ce roman crée la polémique en Algérie

Des soirées artistiques dans plusieurs villes françaises pour célébrer Yennayer

L’Association Amitié et solidarité franco-arabo-berbère (ASFAB) en partenariat avec la Mairie de Stains, a prévu pour sa part de célébrer Yennayer 2973 le 21 janvier. Une célébration qui sera marquée par la participation exceptionnelle de la Djam orchestra de Dieppe-Paris. La soirée prévue de 19 h à 23 h à l’espace Paul Eluard, proposera un voyage musical envoutant qui mènera  l’assistance de l'Afrique subsaharienne jusqu'à la côte normande, en passant par l'Amérique latine. La soirée sera conclue par le chanteur kabyle Samir Sadaoui. Les prix sont affichés à 10 euros pour les adhérents et 5 euros pour les étudiants et les enfants de moins de 12 ans.

L’Association Berbère de France de Saint-Ouen "ABFSO" a également prévu une soirée pour le 21 janvier à 20h30 à la salle Rouge au PERI 27 (Saint-Ouen-sur-Seine). A cette occasion, le groupe AMZIK animera un concert, précédé d’un carnaval ancestral, d’une chorégraphie amazighe de chants et de contes. Le prix du billet est fixé à 15 euros pour les adultes et à 10 euros pour les enfants de moins de 14 ans.

Pour sa part, l’association AKFIF organise pour la première fois à Poissy, au forum Armand Peugeot, un grand concert animé par des grands artistes de la chanson kabyle, dont Akli D., Karim Yeddou, Moh Dahak et Mila accompagnés du musicien Alaoua Bahlouli. Le prix est fixé à 20 euros. Un service de restauration (couscous traditionnel..) et de boissons est assuré à différents tarifs.

À l’occasion de Yennayer 2973, l’association Breizh-Kabylie a prévu une célébration entre amis et familles autour d’un repas traditionnel kabyle le samedi 14 janvier 2023 au Centre équestre de Fénicat à Bruz. Prévue à partir de 18h00, la soirée sera marquée par un dîner spécial Yennayer : Berkoukes au poulet. "La musique kabyle mais aussi bretonne sera assurée tout au long de la soirée par Tatiche et vous pourrez danser à tout moment", écrit l’association.

Société Les chiffres sur les mariages, divorces, natalité et espérance de vie en Algérie (ONS)


Vous aimez cet article ? Partagez !