La compagnie maritime Algérie Ferries va renforcer sa flotte par l’acquisition de deux nouveaux navires et en louer un autre, afin de faire face à la forte demande des passagers, notamment durant la saison estivale. C’est ce qu’a annoncé le PDG de la compagnie lors de son audition, mercredi 18 janvier, devant des députés à l’APN.

La Commission des affaires étrangères, de la coopération et de la communauté et la Commission des transports et des télécommunications de l'Assemblée populaire nationale (APN) ont reçu, mercredi 18 janvier, le directeur général de la compagnie Algérie Ferries, Ouahid Lakehal Ayat, a indiqué l'APN sur sa page Facebook. Une réunion qui vise à « passer en revue les programmes et projets futurs, ainsi que les mesures liées à la prise en charge des préoccupations des citoyens, en particulier de la communauté résidant à l'étranger », selon le communiqué de l’APN.

Au passage, le président de la Commission des transports à l’APN, Ali Mounsi, s'est enquis du programme d’Algérie Ferries dédié au transport des citoyens à diverses occasions et jours fériés, ainsi que des « préparatifs de la saison estivale, qui connaît une demande croissante de billets, ainsi que du projet de la billetterie électronique », précise l’APN.

À lire aussi :  Immigration au Canada : les demandes ont doublé en 2022

Algérie Ferries va acquérir deux nouveaux navires et affréter un autre

Lors de sa présentation, le directeur général d’Algérie Ferries a révélé que la compagnie a élaboré un plan d'action visant à améliorer la rentabilité, en plus de signer un projet d’accord pour amorcer le processus de numérisation, qui touchera principalement la plateforme de billetterie, rapporte l’APN. Concernant la modernisation de la flotte de la compagnie, Ouahid Lakehal Ayat a révélé la décision de l'État concernant l’acquisition deux nouveaux navires et d'affréter un troisième afin de renforcer la flotte et de répondre à la demande croissante des passagers.

Au cours des échanges, « les membres des deux commissions à l’APN ont apprécié le programme et le plan d’Algérie Ferries qui visent à améliorer sa rentabilité et à amorcer le processus de numérisation », rapporte le communiqué. Les représentants de l’Assemblée nationale ont toutefois insisté sur « la nécessité d'améliorer les services offerts aux voyageurs selon les normes internationales ».

Algérie Ferries appelée à transférer sa traversée de Naples à Gênes

Les membres des deux commissions ont également évoqué « certains problèmes dont souffrent les passagers d’Algérie Ferries, notamment celui de l'annulation et du report de nombreuses traversées sans préavis, ainsi que le retard de l'indemnisation ». Ils ont aussi insisté sur la nécessité de « renforcer les traversées vers les pays comptant une forte communauté algérienne, ainsi que des traversées intérieures entre les villes côtières afin de contribuer à désengorger le trafic ».

À lire aussi :  Grève en France : Risque de perturbation des vols vers l'Algérie

Enfin, les membres des deux commissions de l’APN ont demandé au PDG d’Algérie Ferries de « reconsidérer l'efficacité de la ligne maritime Naples-Alger et de la transférer à la ville italienne de Gênes ». Une demande qui revient souvent chez les Algériens résidents en Italie et dans d’autres pays du sud de l’Europe, surtout que la ligne Naples-Alger, rouverte l’année passée, n’arrive pas à satisfaire la forte demande des passagers à destination de l’Algérie au départ du sud de l’Italie.