Les faits ont eu lieu le soir du Nouvel An : un Algérien, selon la presse irlandaise, aurait poignardé 5 personnes. L’information, au lendemain du réveillon, a été reprise par nombre de médias, ce qui n’a pas manqué de provoquer l’émoi des Irlandais, connus pour un attachement viscéral à la tranquillité et la sécurité.

Selon The Irish Examiner, l’accusé, âgé de 27 ans, a comparu devant le tribunal de district de Tralee, dans le sud-ouest de l’Irlande. L’homme, du nom de M. Mekhazni, en plus d’avoir poignardé 5 personnes, a été accusé de troubles à l'ordre public. Selon Radio Kerry, les faits ont eu lieu exactement à l’hôtel Killarney, où le suspect séjournait.

Selon le sergent Hennessy, qui a eu à témoigner face au juge, l’accusé a fait preuve d’une agressivité hors norme. En effet, il a fait savoir que les blessures subies par les 5 victimes ont été assez graves. D’ailleurs, l’une des victimes se retrouve avec un doigt en partie amputé.

Agression de 5 personnes : Des charges assez lourdes contre le coupable algérien

L’avocat de l’accusé a demandé une libération sous caution, mais le tribunal a opté pour la détention provisoire. À noter que les autorités ont estimé que l’affaire devait être traitée par un autre tribunal, car les charges sont bien trop lourdes. C’est du moins ce que rapportent des médias irlandais qui ont pris l’affaire très au sérieux. Selon les mêmes médias, l’homme sera de nouveau traduit devant la justice auprès du tribunal de Tralee dans une dizaine de jours, plus précisément le 1er février 2023. Il devra, ensuite être entendu à Killarney une semaine plus tard.