Le Maroc a offert des chars à l'Ukraine

Char T-72

Depuis le début de la guerre en Ukraine, plusieurs pays, notamment ceux de l'OTAN, sont venus en aide à l'armée ukrainienne. Les États-Unis se sont distingués parmi ces pays en envoyant le plus gros de l'aide militaire. Ce pays est le premier allié de l'Ukraine. Cependant des pays de moindre importance ont également contribué à l'effort de guerre de l'Ukraine. Il s'agit notamment du Maroc qui a offert une aide inattendue à l'Ukraine. 

En effet, selon le journal MENA Défense, le royaume chérifien a mis des chars à la disposition de l'Ukraine. Le journal confirme donc les informations que des analystes de cette guerre ont relayées. Il indique, notamment, que l’armée marocaine aurait cédé un nombre inconnu de chars T-72B qui étaient en modernisation en République tchèque au profit de l’Ukraine.

Cette aide marocaine est constituée d'une vingtaine d’unités, qui ont été envoyées sur le champ de bataille il y a une semaine. Des chars qui étaient « visibles lors de la visite du Premier ministre Tchèque Petr Fiala aux ateliers de l’entreprise Excalibur Army à Sternberk qui avait procédé à leur remise en condition », souligne la même source.

MENA Défense indique également que l'armée marocaine disposait de 148 T-72, 136 T-72B et 12 T-72BK des stocks de l’armée Biélorussie achetés d’occasion en deux lots en 1999 et 2000. « À l’époque, l’état-major marocain voulait constituer une brigade "Russe" basée au nord du pays pour contrecarrer les divisions blindées algériennes », précise le journal.

Le Maroc contraint d'aider l'Ukraine ?

Selon, toujours la même source, le Maroc en agissant de la sorte a répondu à des pressions internationales. La souveraineté du  royaume est donc remise en cause dans ce genre de prise de décisions. "La décision du Maroc de livrer des armes à l’Ukraine a été prise, quasiment sous la contrainte, lors du sommet du Rammstein pour l’Ukraine qui a eu lieu le 26 avril 2022 et qui avait été organisé par les États-Unis" affirme Média Défense .

Il faut rappeler que lors de ce sommet la Tunisie et le Maroc ont été les deux seuls pays à représenter l’Afrique du Nord. La Tunisie de son côté a aussi contribué à l'armement de l'Ukraine. Le journal affirme que ce pays avait dépêché à l’époque deux avions-cargos vers l’aéroport de Rzeszow en Pologne, qui centralise les aides logistiques vers l’Ukraine. Cependant, l'aide tunisienne reste humanitaire alors que le Maroc aurait envoyé des armes.

Retour en haut
Partager via
Copier le lien