Décidément, les pays européens semblent déterminés à ne plus se taire devant les discours radicaux et de haine. L'imam marocain Hassan Iquioussen n'a pas eu le temps de s'adapte à sa nouvelle vie après son expulsion de Belgique pour ses discours qualifiés de djihadistes, qu'un autre prédicateur de la même nationalité a subi le même sort, mais cette fois-ci, cet imam a été expulsé d'Allemagne. 

En effet, le prédicateur islamiste marocain Abdelattif Rouali, que les Allemands qualifient de prêcheur de haine, a été expulsé d'Allemagne, selon le ministère allemand de l'intérieur cité par le média Focus Online. Le salafiste radical est en réalité interdit de territoire allemand depuis une décision de justice, prise il y a quelque temps. Mais, la loi en Allemagne interdit une réadmission sur le territoire après une condamnation pour islamisme radical.

À la fin du mois de décembre 2022, Abdelattif Rouali a été détecté en Italie, pays qu'il a utilisé pour accéder de façon illégale à l'espace Schengen, a fait savoir un porte-parole du ministère de l'Intérieur. Les différents services de la police en Europe traqueront ensuite le prédicateur marocain jusqu'à ce qu'il soit arrêté en janvier sur le territoire allemand.

Le prédicateur marocain aurait entretenu des contacts avec des islamistes condamnés pour terrorisme

Il faut dire que le prêcheur marocain en question est très connu en Europe, pour son implication dans ce qui est appelé le réseau missionnaire islamiste Dawa FFM, et ce depuis 2008. Selon des informations relayées dans les médias, il aurait entretenu des relations avec le milieu islamiste radical. Dans ce sens, Abdelattif Rouali aurait connu, selon les mêmes informations, le terroriste kosovar qui avait assassiné deux militaires américains à l'aéroport de Francfort en 2011.