Deux Algériens mortellement poignardés par leur compatriote à la Mecque

Grand pèlerinage rituel à la Mecque

La nouvelle a choqué la Mecque, en Arabie saoudite, mais aussi le tout-Constantine dans l'est de l'Algérie. Un pèlerin algérien a commis un double meurtre dans un hôtel de la ville alors qu'il effectuait le rituel de la Omra. Il sera arrêté quelques heures après son forfait par les services de sécurité saoudiens.

En effet, pour les familles constantinoises, le drame est double. Le pèlerin auteur du double crime est originaire de Constantine, et ses deux victimes sont également de la même région. L'antique Cirta est sous le choc, en émoi, après la diffusion de cette information qui a endeuillé deux familles et risque d'endeuiller une troisième, puisque l'auteur des meurtres encourt la peine capitale et l'exécution.

Les services de police de la ville de la Mecque n'ont pas donné assez de détails sur le drame. Ils se sont contentés d'indiquer qu'un pèlerin algérien a poignardé deux de ses compatriotes dans un hôtel de la ville qui succomberont à leurs blessures et que l'auteur du double homicide a été arrêté. Les services du procureur non plus n'ont pas communiqué sur ces événements tragiques survenus à la Mecque.

Mais sur les réseaux sociaux, des informations supplémentaires ont circulé sur cette dramatique affaire. Apparemment, il y a eu une violente bagarre entre les pèlerins qui a conduit l'un d'eux à poignarder son compatriote. Devant cette scène, l'autre pèlerin algérien s'est enfui, mais il sera rattrapé par l'assassin dans le couloir de l'hôtel où il lui assènera des coups de poignard mortels. Cependant, rien n'a filtré sur les raisons exactes qui ont déclenché la bagarre entre ces trois Constantinois.

Retour en haut
Partager via
Copier le lien