Jugé pour viol en France, le chanteur marocain Saad Lamjarred lourdement condamné

Jugé pour viol avec violence sur une jeune fille en France, le chanteur marocain Saad Lamjarred a écopé, le vendredi 24 février, de 6 ans de prison ferme par la cour d’assises de Paris. La pop star marocaine âgée de 37 ans, poursuivie dans une affaire qui remonte à 2016, dort désormais en prison.  

Le procès du chanteur marocain Saad Lamjarred s'est ouvert le 20 février à la cour d’assises de Paris. La star de la chanson marocaine, très écoutée dans le monde arabe, est poursuivie dans une affaire de viol avec violence qui remonte à octobre 2016. La victime, Laura P., âgée à l’époque des faits de 20 ans, avait suivi le chanteur Saad Lamjarred et un couple de ses amis à un « after ». Elle avait fait leur connaissance dans une boîte de nuit.

À la fin d'une soirée « arrosée », Laura P. a accompagné la star marocaine à son hôtel sur les Champs-Élysées. La victime présumée avait décrit de manière constante et précise les faits qui se sont déroulés dans la chambre d’hôtel du chanteur. Sur place, ils avaient discuté, dansé et s'étaient embrassés, avant que le chanteur ne devienne « tout à coup » violent et qu'il la viole et la frappe, selon le récit qu'a fait Laura P. à l'audience qui s’est ouverte le 20 février à la cour d’assises de Paris.

Faits-divers Un Algérien tente de jeter sa femme du 12e étage à Bordeaux

Saad Lamjarred condamné à 6 ans de prison ferme pour viol

Pour la présidente de la cour, Frédérique Aline, il ne fait pas de doute que la victime âgée aujourd’hui de 27 ans a suivi « volontairement » le chanteur et avait l'intention de « flirter » avec lui. Saad Lamjarred, lui, conteste fermement toute pénétration sexuelle et reconnaît juste avoir, par « réflexe », « brutalement poussé le visage » de Laura P., qui l'aurait soudainement « griffé » alors qu'ils se déshabillaient, a rappelé la présidente dans sa lecture de la décision, estimant que les « déclarations variables et évolutives » du chanteur n'étaient pas crédibles.

Les avocats de Saad Lamjarred ont contesté les accusations portées contre leur client. « J’ai essayé au cours de cette audience de m’exprimer, de vous dire la vérité du fond de mon cœur, parce qu’absolument, je n’ai pas fait ce dont j’étais accusé », a clamé Saad Lamjarred devant la cour de Paris. « J’insiste, Madame la Présidente. Je n’ai jamais, jamais pénétré Laura P. Merci de m’avoir écouté », a-t-il conclu.

Après 5 jours de procès et à l’issue de 7 heures de délibéré, Saad Lamjarred a été condamnée, LE vendredi 24 février, à 6 ans de prison ferme pour viol aggravé par la cour d’assises de Paris. Circonstance aggravante : il était sous l’emprise de l’alcool et de substances stupéfiantes. Un mandat de dépôt a été décerné et Saad Lamjarred a donc été immédiatement mis en prison. Le chanteur marocain a 10 jours devant lui pour décider de faire appel ou non de sa condamnation.


Vous aimez cet article ? Partagez !