Les musulmans fuient la France pour travailler ailleurs (étude)

En France, la conjoncture n'est vraiment pas favorable aux musulmans. Ils sont nombreux à être victimes de discriminations. Les Français de confession musulmane sont donc nombreux à chercher des environnements plus propices. Ils quittent la France pour des pays qui respectent leur croyance et leur permettent d'évoluer dans leurs carrières.

C'est ce que révèle une nouvelle étude de l'université de Lille dirigée par le professeur Olivier Esteves. Cette étude indique notamment que les musulmans très instruits quittent massivement la France pour le Royaume-Uni, les États-Unis, le Canada ou encore Dubaï (Émirats arabes unis). Pour réaliser cette étude, le professeur Olivier Esteves a interrogé 1074 musulmans ayant quitté le pays. Il est arrivé à la conclusion que plus des deux tiers ont déclaré avoir immigré pour pratiquer leur religion plus librement, tandis que 70 % ont dit avoir quitté le pays pour éviter les incidents liés au racisme et à la discrimination.

Il explique que les professionnels musulmans, dont les compétences sont très prisées, en ont assez de la manière avec laquelle ils sont traités en France. « Paradoxalement, la France paie pour l'éducation de ces personnes, mais perd ces talents hautement qualifiés à cause d'une islamophobie institutionnelle rampante », affirme encore ce professeur qui a dirigé l'étude. À titre d'exemple, il note que Natasa Jevtovic, gestionnaire de projets financiers âgée de 38 ans, a quitté la France pour s'installer au Royaume-Uni en 2020 dans l'espoir de pouvoir pratiquer sa religion plus facilement et de se voir offrir de meilleures opportunités de travail qui correspondent à ses compétences. Un projet qui a donné ses fruits, puisque depuis qu'elle s'est installée à Londres, elle a été promue plusieurs fois et gagne désormais le double du salaire qu'elle percevait en France.

Société Les chiffres sur les mariages, divorces, natalité et espérance de vie en Algérie (ONS)

Cette étude révèle que cette femme a fait l'objet de propos racistes dans une grande banque française. Son directeur l'a menacée de licenciement après qu'elle ait accusé ses collègues de discrimination. De son côté, Yasser Louati, analyste politique français et défenseur des droits humains, actuellement à la tête du Comité français justice et libertés pour tous (CJL), a affirmé à l'Agence Anadolu que l'absence de liberté religieuse était devenue l'une des raisons pour lesquelles les professionnels musulmans quittaient la France.

Il indique que les musulmans qualifiés quittent la France en raison d'une « islamophobie institutionnelle » généralisée, et que « le seul perdant ici est la France ». Il faut dire que plusieurs autres études et rapports confirment qu'en France, les étrangers en général, ceux de l'Afrique du Nord et les musulmans en particulier, subissent des discriminations au travail.


Vous aimez cet article ? Partagez !