Rayan Cherki convoité par l'Italie. L'Algérie et la France doublées ?

Il y a un nouvel invité dans la rivalité des fédérations algérienne et française de football dans le choix international du Franco-Algérien de l'Olympique lyonnais, Rayan Cherki. Les sélections de l'Algérie et la France ne sont pas les seules à convoiter le milieu offensif des Gones, puisque le quotidien italien La Repubblica a annoncé un nouveau venu dans la bataille ; la Squadra Azzurra.

En effet, dans un article de La Repubblica publié le mardi 11 avril1, il est annoncé que le sélectionneur italien Roberto Mancini s'intéresse de plus en plus sérieusement au milieu offensif franco-algérien des Gones et compte prendre contact avec lui pour le convaincre de changer sa nationalité sportive pour jouer avec la sélection italienne.

En fait, la Squadra Azzurra est en crise et sa non-qualification à la Coupe du monde de la FIFA 2022 a fait réfléchir le sélectionneur Roberto Mancini. Il se dit depuis un moment que l'Italie devrait changer de façon de faire et aller chercher des joueurs là où ils se trouvent ; même des étrangers, pourvu qu'ils aient une origine italienne, a-t-il estimé lors d'une conférence de presse animée après un match des éliminatoires de l'EURO 2024 perdu face à l'Angleterre.

Sports Le transfert de Mahrez au cœur d'une enquête pénale en France

L'un des grands-pères de Rayan Cherki est originaire d'Italie

« Toutes les sélections d’Europe accordent la nationalité aux joueurs et nous avons vu beaucoup de jeunes ayant grandi dans nos clubs et ayant joué aux différentes catégories de notre sélection, ensuite, ils sont partis porter les maillots d’autres sélections. Nous devons faire la même chose », avait-il indiqué, précisant que l'Italie devrait mettre fin à la condition qui exige la naissance sur le sol italien pour être sélectionné en équipe d’Italie.

En fait, pourquoi Rayan Cherki pourrait finalement opter pour l'équipe d'Italie pour son avenir international ? C'est tout simplement parce que l'un de ses grands-pères est originaire de la région des Pouilles, qui fait face à l'Albanie et à la Bosnie-Herzégovine sur la mer Adriatique et qui compte Bari comme chef-lieu. Cela peut permettre à la pépite lyonnaise de 19 ans de rejoindre la sélection italienne, selon Roberto Mancini qui n'oublie pas que le jeune Franco-Algérien n'est pas encore sélectionné équipe principale, ni avec l'Algérie ni avec la France.


  1. Rayan Cherki, Mancini cerca un nuovo oriundo: francese, algerino e anche (un po') italiano, La Repubblica 


Vous aimez cet article ? Partagez !