Un imam agressé au couteau en pleine prière collective

L'imam Sayed Elnakib ne s’attendait assurément à ce que sa vie soit définitivement bouleversée en ce mois de ramadan 2023. En effet, le 9 avril, alors qu'il officiait une prière collective dans l'État du New Jersey, un homme court vers lui et le poignarde.

Les faits se déroulent à l’intérieur de la mosquée Omar de Paterson, dans l’État du New Jersey, aux USA, durant la première prière du dimanche 9 avril, devant plus de 200 fidèles. Un homme s'est précipité sur l’imam et lui a asséné des coups de couteau.

La scène a été entièrement filmée par la caméra de sécurité de la mosquée. Sur ces images largement relayées sur les réseaux sociaux, l’on peut voir notamment l’agresseur qui se trouvait au troisième rang sauter par-dessus les fidèles qui se prosternaient et poignarder l'imam de 65 ans avec un couteau. L’agresseur ne réussira cependant pas à quitter la mosquée après les méfaits. Il est vite appréhendé par les fidèles jusqu’à l’arrivée de la police.

Faits-divers Accusé du meurtre de son fils, il refuse son extradition en Algérie

Il s'agit d’un homme dénommé Serif Zorba, âgé de 32 ans, inconnu des responsables de la mosquée. Ses motivations ne seront pas connues dans l’immédiat. « Nous espérons que l’enquête de police conclura à un acte isolé. Nous avons cependant renforcé la sécurité dans la mosquée, avec l’aide de la police locale et du shérif du comté », a expliqué Abdul Hamdan, le porte-parole de la mosquée Omar. Pour lui, l’agresseur avait été fort heureusement rapidement arrêté. « Il sera puni et tout reviendra dans l’ordre », a-t-il ajouté.

Accusé de « port d'une arme sans licence et tentative de meurtre », il a indiqué dans sa déclaration qu'il venait d'Istanbul et qu'il est venu récemment aux États-Unis. Plaidant non coupable, le lendemain de son acte, lundi 10 avril, il risque jusqu'à 26 ans de prison.

Quant à l’imam Sayed Elnakib, il est blessé au cou et a un poumon partiellement perforé. Ses jours ne sont toutefois pas en danger. « Nous aurions pu perdre cet imam. Il était juste en train de prier en paix, en compagnie de 199 autres personnes présentes », a déclaré le maire de Paterson, André Sayegh, dont la ville compte la plus grande communauté musulmane de l’État du New Jersey. « Je veux que tout le monde sache que nous ne devrions pas avoir peur de prier », a-t-il ajouté.

Faits-divers 27 harraga Algériens arrivent en Espagne à bord d'un bateau de pêche


Vous aimez cet article ? Partagez !