Visite d'Abdelmadjid Tebboune en France : Tout ce qu'il faut savoir

Les choses semblent rentrer dans l’ordre entre l’Algérie et la France. Le dégel des relations diplomatiques entre les deux pays se concrétise de plus en plus. Après la conversation téléphonique entre les deux chefs d'État, qui veulent dépasser les divergences, et le retour de l'ambassade d'Algérie en France, c'est au tour de la secrétaire générale du ministère français des Affaires étrangères de se rendre en Algérie.

Anne-Marie Descôtes s’est en effet entretenue le dimanche 16 avril avec Amar Belani, secrétaire général du ministère algérien des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, « dans le cadre de la poursuite des consultations politiques entre l’Algérie et la France ». Selon un communiqué du MAE algérien, les deux responsables ont passé en revue « les relations bilatérales dans leur ensemble et les perspectives du renforcement de la coopération entre les deux pays ». Il a été notamment question de la préparation de la prochaine visite d’État que devrait effectuer le chef de l'État Abdelmadjid Tebboune en France en mai prochain.

Le journal l’Opinion nous apprend à titre d’exemple dans sa livraison du 16 avril que Tebboune se déplacera à Paris à la tête d’une forte délégation ministérielle et d’opérateurs économiques. Toujours selon les informations de l’Opinion, la visite « sensible » du président algérien à Paris devrait durer 2 à 3 jours, entre le 2 et le 5 mai. Tout le monde s’active ainsi en coulisse pour que la visite soit une réussite.

Politique Les Algériens, enjeu d'une élection législative sous haute tension en France

Le chef de l'État algérien, qui sera accueilli à son arrivée à l’aéroport par Emmanuel Macron, devrait se rendre par la suite en hélicoptère à l’Esplanade des Invalides. « Escorté par la garde républicaine, il devrait aussi descendre les Champs-Élysées pavoisés aux couleurs du drapeau national algérien », précise-t-on de même source. Tebboune devrait être logé à l’Hôtel de Marigny, résidence des dirigeants étrangers lors des visites d’État. Il est attendu qu’il prononce un discours devant l’Assemblée nationale française, ainsi qu'il prenne part à un dîner d’État.

Visite de Tebboune à Paris : plusieurs sujets au menu

Le chef de l'État algérien, en visite à Paris, devrait aborder avec son homologue français plusieurs sujets ; économie, politique et surtout mémoire. Les deux chefs d’État devraient donc poursuivre le dialogue entamé à Alger sur les grandes crises internationales et régionales (Ukraine et Mali, entre autres) et la relation bilatérale.

Sur le volet économique, Abdelmadjid Tebboune et sa délégation s’entretiendront avec les hommes d’affaires français au Medef. Ils devraient y promouvoir le nouveau cadre des investissements adopté récemment en Algérie. L’agriculture, la sécurité alimentaire, les énergies renouvelables (notamment l’hydrogène), seront également discutées.

Au château d’Amboise, il est attendu un hommage à l’émir Abdelkader, chef politique, militaire et symbole de la résistance algérienne à l’occupation française. Comme le veut la tradition, le chef de l'État algérien devrait aussi rencontrer les représentants de la diaspora algérienne en France et pourrait se rendre à la Grande Mosquée de Paris – largement financée par l’État algérien.

Politique Non, Bardella ne va pas supprimer la double nationalité


Vous aimez cet article ? Partagez !