Abdelmadjid Tebboune en visite au Portugal cette semaine

Abdelmadjid Tebboune

Avant de se rendre en France, le chef de l'État algérien Abdelmadjid Tebboune devra se rendre au Portugal. Cette visite a été annoncée par l'agence portugaise d'information Lusa, citant une source à l'ambassade d'Algérie à Lisbonne. La présidence de la République algérienne a plus tard confirmé cette visite dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

La présidence confirme donc l'information publiée par Lusa1. Abdelmadjid Tebboune se rendra au Portugal pour une visite de 2 jours à partir de ce lundi 22 mai. Le chef de l'État sera accompagné, toujours selon Lusa, d'une importante délégation. Cette visite a été programmée après la tenue de la 6e session du Groupe de travail conjoint sur la coopération économique. Elle répond à la volonté des deux gouvernements d'intensifier les échanges entre les deux pays.

En effet, le ministre portugais de l'Économie et de la Mer, António Costa Silva, en visite en Algérie le 16 mai 2023, a affirmé la volonté du Portugal  de quintupler les investissements en Algérie au cours des cinq prochaines années. L'Algérie « est un partenaire fondamental et crédible dans un monde de plus en plus incertain sur le plan économique et géopolitique », avait affirmé ce ministre qui ambitionne d'accroître et diversifier les investissements en Algérie.

Il faut rappeler que le Portugal a invité Abdelmadjid Tebboune l'année dernière. Cette invitation a été formulée par le ministre portugais des Affaires étrangères Joao Gomes Cravinho lors de l'audience que lui a accordée le chef de l'État algérien au début du mois d'octobre 2022. Le chef de la diplomatie portugaise avait alors déclaré l'attachement de son pays à voir Abdelmadjid Tebboune effectuer une visite au Portugal en 2023. Le ministre avait ajouté : « cette visite sera l'occasion de raffermir les liens d'amitié et de valoriser les relations solides unissant nos deux pays ». « Nous vivons une conjoncture marquée par l'instabilité des relations internationales. Dans de telles conditions, il est important de compter sur des pays amis stables avec lesquels nous entretenons des relations de confiance », avait encore affirmé Joao Gomes Cravinho.

Qu'en est-il des relations entre l'Algérie et le Portugal ?

L'Algérie entretient de très bonnes relations avec le Portugal. Le professeur Abderrahmane Mebtoul rappelle d'ailleurs dans une contribution que « l'Algérie a été un des pays qui a accueilli des réfugiés politiques portugais pendant la période salazariste ». C'est ainsi que le Portugal s'est toujours montré reconnaissant envers l'Algérie pour son rôle dans la Révolution des œillets en 1974, en soutenant l'opposition démocratique.

En ce qui concerne les relations économiques entre les deux pays, l'Algérie est le plus important fournisseur d'énergie au Portugal. Elle couvre environ 40 % des besoins de ce pays en énergie2. Cependant, le professeur Mebtoul fait remarquer qu'entre l'Algérie et le Portugal, « les échanges commerciaux sont encore à un stade peu développés ».

En effet, l'Algérie occupe la 30e place dans la liste des clients du Portugal. Les importations algériennes représentent à peine 0,5 % des échanges globaux entre le Portugal et l'étranger, affirme ce professeur qui indique également que « selon le directeur général de l'Agence algérienne de promotion de l'investissement (AAPI), jusqu'en 2022, il y a eu seulement huit projets d'investissements portugais, malgré que 80 entreprises portugaises activent en Algérie ».

Ainsi, cette visite devrait redynamiser les échanges entre l'Algérie et le Portugal. Elle pourra également servir de rampe de lancement d'un nouveau partenariat plus diversifié qui dépasserait le secteur de l'énergie.


  1. Presidente da Argélia visita oficialmente Portugal terça e quarta-feira, noticiasaominuto 

  2. Quels pays européens dépendent du gaz algérien et russe ? 

Retour en haut
Share via
Copy link