CAN 2025 et CAN 2027 : La concurrence s'intensifie pour l'Algérie

Logo de la CAN 2023 TotalEnergies - sur fond de stade de football

La Confédération africaine de football (CAF) va annoncer, avant le mois de septembre, les noms des deux pays choisis pour accueillir la 35e et la 36e édition de la coupe d'Afrique des nations. L'Algérie a déposé son dossier pour les deux éditions, pensant que si elle échoue à abriter la CAN 2025, elle pourrait avoir une chance d'accueillir celle de 2027.

Pour la CAN 2025, la concurrence entre l'Algérie et le Maroc est notoire. Pas seulement pour des raisons politiques, mais aussi pour des considérations géographiques, puisque la CAF devrait choisir un pays d'Afrique du Nord pour cette 35e édition de la CAN. Parce que les deux éditions précédentes sont accueillies par des pays d'Afrique subsaharienne, mais aussi parce que la CAF veut éviter que l'édition soit reportée à janvier 2026, soit la même année que la Coupe du Monde de la FIFA 2026.

L'Algérie et le Maroc au coude-à-coude pour accueillir la CAN 2025

C'est ce qui fait la concurrence entre l'Algérie et le Maroc. Beaucoup ont affirmé que le Maroc est déjà lauréat parce que les membres du ComEx avaient reçu une instruction pour voter en faveur du pays de Mohammed VI. Ce sont ces soupçons de favoritisme et de despotisme en faveur du Maroc qui font que l'Algérie tente de sauver la face en se portant candidate à l'organisation de la CAN 2027, dès que la CAF a décidé d'ouvrir les candidatures pour son organisation. Pour les observateurs, la CAF a agi de la sorte pour faire baisser la tension qu'il y avait autour de l'attribution de la CAN 2025.

Accueil de la CAN 2027 : Le Sénégal entre dans la dance

Mais voilà que rentre en jeu un nouvel acteur qui risque de chambouler tous les calculs. Le Sénégal, tenant du titre et auteur d'une razzia dans les tournois africains toutes catégories confondues, a déposé officiellement sa candidature pour l'accueil de la CAN 2027. Le pays de Sadio Mané rejoint dans cette quête l'Algérie, l'Égypte, le Botswana ainsi que le trio Ouganda-Kenya-Tanzanie.

Ainsi, l'Algérie voit soudain la concurrence s'intensifier dans sa volonté d'accueillir une phase finale de la CAN. La concurrence marocaine pour l'accueil de la CAN 2025 et la concurrence sénégalaise pour l'organisation de la CAN 2027.

Retour en haut
Share via
Copy link