L'Algérie réagit officiellement à la reconnaissance par Israël de la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental

L'Algérie a officiellement réagi à l'annonce de la reconnaissance par Israël de la souveraineté du Maroc sur le territoire du Sahara occidental. Dans un communiqué publié par le ministère algérien des Affaires étrangères ce 20 juillet, le gouvernement algérien a dénoncé cette décision comme étant une provocation et un acte illégal qui viole le droit international et les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU.

L'Algérie, longtemps en conflit avec le Maroc sur la question du Sahara occidental, défend fermement le droit à l'autodétermination du peuple sahraoui. Pourtant, la reconnaissance par Israël de la souveraineté marocaine a jeté de l'huile sur le feu, exacerbant les tensions déjà vives entre l'Algérie et le Maroc.

Dans le communiqué, le gouvernement algérien a qualifié cette reconnaissance d'acte « d'occupation » et de « violation flagrante du droit international ». Il a également accusé Israël de soutenir les politiques des « occupants », faisant référence à la situation des Palestiniens et à leur lutte pour l'autodétermination.

Politique Entrée sans visa à Ceuta pour les Marocains ?

Le communiqué algérien souligne également que cette décision ne fait que renforcer la position de l'occupant marocain et ne peut en aucun cas légitimer l'occupation des terres sahraouies. L'Algérie appelle ainsi la communauté internationale à rejeter cette reconnaissance et à maintenir la pression sur le Maroc pour qu'il respecte les résolutions de l'ONU en faveur d'un référendum sur l'autodétermination du peuple sahraoui.

Il convient de noter que cette reconnaissance d'Israël est intervenue dans un contexte où le Maroc et Israël ont renforcé leurs liens diplomatiques depuis 2020, cherchant des alliances dans une région où Israël se trouve souvent isolé sur la scène internationale. La décision d'Israël de reconnaître la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental peut être vue comme un geste de solidarité envers un allié régional, mais elle a clairement des répercussions profondes sur les relations régionales et internationales.

Alors que le gouvernement marocain et le roi Mohammed VI se réjouissent de cette reconnaissance par Israël, l'Algérie et les partisans du peuple sahraoui voient cette décision comme un soutien à l'occupation continue des terres sahraouie. Cette situation risque d'aggraver davantage les tensions dans la région et de compliquer les efforts visant à trouver une solution pacifique et juste à la question du Sahara occidental.

Communiqué : L'Algérie réagit officiellement à la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental

Traduction : « L'Algérie a pris connaissance de l'annonce des autorités marocaines reconnaissant l'occupation israélienne et la prétendue souveraineté du Maroc sur les territoires du Sahara occidental. Ce geste émanant d'une autorité d'occupation a un lourd passé de violations des lois internationales et du droit international, constituant une nouvelle étape dans une série de manœuvres et de politiques d'échappatoire adoptées par l'occupation marocaine.

Politique Amnesty international dénonce l’interdiction du voile pour les athlètes françaises aux JO de Paris

Cette décision, qui représente une violation flagrante du droit international et des résolutions du Conseil de sécurité et de l'Assemblée générale des Nations Unies concernant la question du Sahara occidental, confirme une fois de plus le manque de cohérence dans les politiques des occupants envers la cause palestinienne : l'établissement de leur État indépendant avec pour capitale Al-Quds, tout en niant au peuple sahraoui son droit inaliénable à l'autodétermination.

Cette démarche ne peut être considérée autrement que comme une tentative évidente de conclure un marché qui ne peut en aucun cas légitimer l'occupation des terres sahraouies, ni porter atteinte aux droits du peuple sahraoui, droits qui ne peuvent être aliénés ou déchus, dans le cadre du droit à l'autodétermination conformément aux résolutions du Conseil de sécurité et aux principes des Nations Unies et de l'Union africaine. »

 

Communiqué ministère algérien Affaires étrangères
Communiqué du ministère algérien Affaires étrangères quant à la reconnaissance par Israël de la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental. Source : Page officielle du MAE, Facebook.

Vous aimez cet article ? Partagez !