Que fera Djamel Belmadi de l'attaquant Amine Gouiri ?

Il reste environ 2 semaines pour l'entame du rassemblement du mois de septembre et l'on ne sait toujours pas si la liste des joueurs qui seront convoqués par Djamel Belmadi comptera de nouveaux noms, ou des surprises, comme il est annoncé çà et là… ou même si Amine Gouiri sera de la partie dès le prochain stage.

En effet, l'attaquant du Stade rennais que les supporters de l'équipe d'Algérie attendent depuis quelques années vient d'envoyer les documents relatifs à son changement de nationalité sportive à la FAF. Selon les informations qui circulent sur cette dernière nouvelle, Amine Gouiri s'est mis à la disposition du sélectionneur national algérien.

Il est clair que pour les supporters algériens, ce changement de nationalité de Gouiri est une excellente nouvelle, mais ils s'interrogent sur ce que va faire Djamel Belmadi avec cet avant-centre formé à l'école de l'Olympique lyonnais. En sachant qu'il ne reste que deux semaines à peine pour l'entame du rassemblement de septembre, le sélectionneur national va-t-il le convoquer, notamment pour les deux matchs programmés contre la Tanzanie et le Sénégal ?

Sports La CAN 2025 au Maroc menacée

Amine Gouiri en équipe d'Algérie dès septembre ?

Il faut dire que le temps qui reste pour le stage de septembre et les deux matchs qui le ponctueront n'est pas assez long pour que l'attaquant rennais trouve ses repères parmi les Fennecs ou même s'adapter à son nouvel environnement. Mais il faut dire aussi que l'adaptation d'un joueur dans un milieu donné doit commencer un jour et quelque part.

En fait, si le sélectionneur national convoque Amine Gouiri, ce dernier pourrait entamer son adaptation dès ce rassemblement de septembre. Surtout que le compartiment offensif de l'équipe d'Algérie est en souffrance en ce moment, avec un Islam Slimani sans club et un Baghdad Bounedjah qui n'a pas réussi à retrouver à son niveau d'antan. C'est assez suffisant pour préparer Amine Gouiri dès septembre pour une participation efficace en CAN 2023 en Côte d'Ivoire.


Vous aimez cet article ? Partagez !