Algérie : Un homme tue sa femme et ses deux enfants

Police algérienne

Un nouveau crime odieux a eu lieu en Algérie, un nouveau drame enregistré dans la wilaya de Relizane. Selon le site arabophone Ennahar, une femme, une sexagénaire, a été retrouvée à son domicile gisant dans une mare de sang aux côtés de sa fille et de son fils, précisant que le garçon était un « vingtenaire » aux besoins spécifiques.

Selon la même source, le crime a été perpétré dans la cité Dallas, située au cœur du chef-lieu de la wilaya de Relizane, où le voisinage en particulier et la population en général étaient sous le choc, le mercredi 20 septembre, quand la découverte triplement macabre a eu lieu. Pas seulement le choc, mais la consternation aussi qui a suivi le triple meurtre.

En fait, et selon les premiers éléments de l'enquête, les trois victimes, une femme, la soixantaine, sa fille, une trentenaire, et son fils, une personne aux besoins spécifiques, ont été tués à l'aide d'un objet tranchant. Les éléments de la protection civile de Relizane ont été dépêchés sur les lieux et ont procédé au transfert des trois dépouilles à la morgue de l'hôpital Mohamed Boudiaf de la même ville.

Relizane : L'auteur du triple homicide instable psychologiquement

Le procureur de la République territorialement compétent s'est rendu sur les lieux du triple homicide et, tout naturellement, a ordonné l'ouverture d'une enquête pour élucider les circonstances de ce drame. Une enquête ouverte aussitôt qui a permis de découvrir l'auteur de cet acte criminel. Il s'agit, selon la même source du père de cette famille décimée, qui serait instable psychologiquement. En fuite, il finira par être rattrapé par les services de sécurité qui l'arrêteront très vite.

Ce n'est pas la première fois qu'un drame familial est enregistré dans la wilaya de Relizane. Au début du mois de juillet, un ex-membre d'un Groupe de légitime défense (GLD) a usé de son fusil mitrailleur de type Kalachnikov pour assassiner sa femme et sa voisine, avant de mettre fin à ses jours à l'aide de la même arme. L'épouse, âgée de 47 ans, est tuée sur le coup, mais la voisine de 56 ans a été transférée à l'hôpital où elle succombera à ses graves blessures.

Retour en haut
Share via
Copy link