Le match Algérie-Égypte sera-t-il annulé ? Le président de la FAF furieux

Le rassemblement du mois d'octobre devrait voir l'équipe nationale d'Algérie affronter les sélections du Cap-Vert et d'Égypte en prévision des éliminatoires de la Coupe du monde 2026, en novembre, et de la phase finale de la CAN 2023 en Côte d'Ivoire. Mais visiblement, le match programmé contre l'Égypte risque d'être annulé.

L'Algérie est censée affronter les Pharaons d'Égypte le lundi 16 octobre au stade Hazaa-Bin-Zayed d'Al-Aïn, aux Émirats arabes unis. Mais le match risque d'être remis en cause par les dirigeants de la FAF. C'est ce qui ressort de certaines indiscrétions partagées par des membres de l'entourage du nouveau président Walid Sadi.

En effet, selon ces indiscrétions, le nouveau patron du football algérien n'est pas content de la façon dont les matchs amicaux du mois d'octobre ont été organisés par l'ex-secrétaire général et son équipe. C'est, en fait, l'organisation de la rencontre qui opposera les protégés du sélectionneur national Djamel Belmadi à la sélection égyptienne qui poserait problème à Walid Sadi.

Sports Un exode des internationaux algériens vers l'Arabie saoudite cet été ?

Algérie-Égypte : Le président de la FAF menace d'annuler match

Quelques jours à peine après son élection à la tête de l'instance footballistique nationale, Walid Sadi a demandé à voir le dossier de l'organisation des matchs amicaux de l'équipe d'Algérie pour le mois d'octobre et globalement la préparation des Verts pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2026 et la phase finale de la CAN 2023. Il aurait été choqué de découvrir qu'il n'y avait aucun document officiel signé entre la FAF et la fédération égyptienne autour de cette rencontre.

En fait, le président de la FAF a découvert qu'il n'y a eu aucun contrat entre les Égyptiens et les Algériens qui protégerait les intérêts des deux parties. L'accord sur la rencontre de préparation en prévision des prochaines échéances a eu lieu de façon verbale par téléphone, selon les mêmes indiscrétions, qui précisent que Walid Sadi a exprimé sa colère devant cette situation.

D'ailleurs, le patron de la FAF aurait carrément menacé d'annuler le match Algérie-Égypte programmé aux Émirats arabes unis si les choses ne sont pas mises au clair dans les plus brefs délais. Il aurait exigé la somme de 200'000 dollars de recettes au profit de la FAF, mais aussi que la Télévision algérienne puisse retransmettre la rencontre en direct.


Vous aimez cet article ? Partagez !