Un sans-papiers algérien interpellé après une rixe au couteau dans le métro de Paris

Un jeune Algérien a été interpellé cette semaine par la police pour agression au couteau dans les couloirs du métro de la capitale française. Seulement, la victime a pris la fuite et les enquêteurs des services de la police n'ont aucune nouvelle de lui depuis le jour de la rixe, vendredi 3 novembre, peu avant 9 h 30.

En effet, un jeune homme de 19 heures qui s'est avéré être un Algérien en situation irrégulière, a été interpellé vendredi matin sur la ligne 2 du métro parisien. Le ressortissant algérien, vendeur de cigarettes de contrebande, était soupçonné d'avoir agressé au couteau un autre homme, probablement un vendeur de cigarettes, comme lui.

La rixe a eu lieu vendredi matin devant les sorties de la station Belleville, située à la limite des 10e, 11e, 19e et 20e arrondissements de Paris. Un endroit très fréquenté par les vendeurs de cigarettes de contrebande qui proposent des paquets de cigarettes à 5 euros. Et ce vendredi, un conflit entre deux vendeurs a éclaté en rixe violente qui a conduit l'un d'eux à un coup de couteau.

Faits-divers Arrivée d'Algérie, elle finit SDF avec son fils en France

Peu avant 9h30, un agent de la RATP a informé le poste de commandement qu'un personnage plutôt inquiétant était en train d'errer dans la station, selon le récit du quotidien Le Parisien. Les éléments de la police de la Brigade des transports font appel immédiatement aux caméras de surveillance pour y découvrir le suspect qui poursuit un autre individu dans les couloirs. Un couteau à la main, il rattrape son adversaire et lui porte un coup à l'arrière du crâne.

La victime du coup de couteau de l'Algérien n'a pas pu être identifiée

Mais, la victime du jour parviendra à prendre la fuite sur la ligne 11 du métro. L'enquête permettra plus tard de comprendre que le jeune homme était descendu à la mairie des Lilas pour y disparaître, alors qu'il n'était pas encore identifié. En parallèle, les policiers de la Brigade régionale des transports poursuivent leur recherche de l'agresseur qu'ils finiront par coincer dans une rame de la ligne 2.

Il s'avérera que ce ressortissant algérien, sans-papiers, était déjà recherché par la police. Il sera placé en garde à vue dans les locaux de la police, pour tentative d'homicide. Dans son sac à dos, les éléments de la police vont découvrir une trentaine de paquets de cigarettes destinés à la revente, mais le couteau, arme du "crime", n'était plus en sa possession.


Vous aimez cet article ? Partagez !