La France met fin aux restrictions sur les visas pour les Marocains

Après plusieurs mois de tensions, les relations entre la France et le Maroc commencent à s'améliorer. Mieux encore, la France a décidé de mettre fin à une mesure qui a jeté un froid dans ses relations avec le Royaume chérifien. En effet, l'ambassadeur de France au Maroc a annoncé ce lundi 13 novembre la levée de toutes les restrictions sur la délivrance de visas par la France.

La crise des visas entre la France et le Maroc relève, semble-t-il, du passé. Après de longs mois de restrictions puis de tensions diplomatiques entre Rabat et Paris, l'ambassadeur de France au Maroc a annoncé, ce lundi 13 novembre, la fin de la crise des visas entre les deux pays. « Désormais, il n'y a plus aucune limitation en termes de délivrance de visas par la France. Toute personne qui présente les conditions requises pour obtenir un visa obtiendra son visa », a déclaré Christophe Lecourtier sur la radio marocaine Radio 2M.

La mesure de restreindre les visas pour les Marocains a été prise par les autorités françaises il y a plus de 2 ans en réponse à la réticence du Maroc à réadmettre ses ressortissants en situation irrégulière. Les restrictions sur les visas ne concernent pas seulement les Marocains, puisque les Algériens et les Tunisiens sont aussi touchés par cette mesure.

Voyage & Immigration Harraga : Le bilan sombre des bateaux-taxis entre l'Algérie et l'Espagne

Toutefois, la France a annulé quelques mois plus tard ces restrictions pour les Tunisiens1. Restaient donc les Algériens et les Marocains. La France avait décidé de durcir les conditions d'obtention de visas pour les ressortissants maghrébins en divisant par deux le nombre de visas accordés aux citoyens algériens et marocains et en réduisant d'un tiers ceux des Tunisiens.

Cette décision de la levée des restrictions sur les visas intervient près d'un an après l'annonce d'un relâchement de la politique française en la matière. « Nous avons pris les mesures, avec nos partenaires marocains, pour restaurer une relation consulaire normale dans le domaine migratoire », a déclaré la ministre française des Affaires étrangères Catherine Colonna lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue marocain Nasser Bourita à l'issue de leur entretien bilatéral, le 16 décembre 2022 à Rabat2.

La France annonce une hausse de 80 % du nombre de visas accordés aux Marocains en 2023

Près d’un an plus tard, l’ambassadeur de Paris à Rabat, Christophe Lecourtier, a déploré ce qu’il qualifie d’un « gâchis » de la part de son pays vis-à-vis des Marocains au sujet de cette restriction de visas. « On ne gère pas une relation aussi intime entre la France et le Maroc avec des statistiques », reconnaît le diplomate français dans sa déclaration à Radio 2M. « Je suis convaincu qu'il faudra du temps pour effacer ce gâchis, ces humiliations », ajoute-t-il.

Selon Christophe Lecourtier, le nombre de visas français accordés aux ressortissants marocains sur l'année 2023 sera en hausse de 80 % par rapport à 2022. « Par rapport à l’année 2022, le nombre de visas que nous accordons et accorderons cette année sera en augmentation de l’ordre de 80 % », a-t-il assuré sur la radio marocaine.

Voyage & Immigration Les Algériens dans le top 10 des passagers internationaux en France (DGAC)


  1. Sanctions sur les visas par la France : La Tunisie exemptée, 1er septembre 2022, ObservAlgérie 

  2. La France lève les restrictions sur les visas pour les Marocains, 17 décembre 2022, ObservAlgérie 


Vous aimez cet article ? Partagez !