Vers l'interdiction du film plastique pour emballer les valises dans les aéroports

Le film plastique pour emballer les valises sera-t-il interdit dans les aéroports d’Europe ? C’est la question qui se pose avec cette récente proposition du Parlement européen qui vise à interdire les films plastiques rétractables utilisés pour emballer les valises et les bagages transportés à bord des avions des différentes compagnies aériennes.

Protéger sa valise avec du film plastique est devenue presque une habitude chez la majorité des voyageurs à bord de l’avion. Emballer sa valise avec du film plastique permet de la protéger d’éventuels vols ou d’égratignures dues aux chocs subis pendant le vol. Le film plastique empêche également les ouvertures accidentelles des valises et surtout un risque d’introduction de drogue ou d'autres produits illicites.

De nombreux aéroports proposent aux passagers de protéger leurs bagages avec du film plastique via des services d’emballage agréés. Ainsi, dans les aéroports d'Orly et de Roissy-Charles de Gaulle, c'est la société Bag Wrap qui réalise ces opérations en déboursant la somme de 13 euros par empaquetage de valise. Mais depuis quelques temps, cette opération est également exercée par des emballeurs clandestins qui offrent leurs services en contrepartie d'une somme d'argent.

Voyage & Immigration 5 villes algériennes parmi les endroits les plus chauds au monde

Le film plastique pour emballer les valises bientôt interdit dans les aéroports ?

Cette pratique qui n’est pas une obligation de la part des compagnies aériennes devra être bientôt interdite. En effet, le Parlement européen a ajouté récemment un amendement au projet de révision du règlement sur les emballages visant à interdire les films plastiques rétractables pour emballer les valises dans les aéroports, rapporte BFM TV.

Actuellement, l’Union européenne travaille sur la révision de son règlement sur les emballages (PPWR). Les eurodéputés ont récemment examiné et amendé le texte original proposé par la Commission européenne en novembre 2022, apportant des modifications significatives. Parmi ces dernières, figure une proposition qui vise à interdire les films plastiques rétractables utilisés pour emballer les valises et les bagages à partir du 1er janvier 2030.

L’interdiction s’inscrit dans le cadre d’un ensemble de mesures prévues dans le projet de révision du règlement européen sur les emballages. Mais l'interdiction n'est pas encore certaine. Bien que votée par le Parlement européen, l’interdiction du film plastique pour emballer les valises n’est pas encore actée. Le texte devra être approuvé par le Conseil de l'Union européenne, qui représente les États membres et partage le pouvoir législatif avec le Parlement européen, précise BFM TV.


Vous aimez cet article ? Partagez !