Harraga dans le train d'atterrissage d'un avion Air Algérie : Le directeur général de la Sûreté nationale limogé

Farid Bencheikh, ex-DGSN

Les sanctions continuent de tomber dans l'affaire du jeune harraga algérien découvert  vivant dans le train d'atterrissage d'un avion d'Air Algérie à l'aéroport d'Orly. Et ce n'est autre que le directeur général de la Sécurité nationale (DGSN), Farid Bencheikh, qui a été limogé par le chef de l'État Abdelmadjid Tebboune.

Farid Zineddine Bencheikh avait été nommé Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN) en remplacement de Khelifa Ounissi le 15 mars 20211. La décision de limoger le patron de la police fait suite à une enquête révélant des failles dans le dispositif de sécurité à l'aéroport d'Oran, durant laquelle les autorités ont identifié la responsabilité de plusieurs fonctionnaires de la Police aux frontières et de personnels d'Air Algérie, entraînant plusieurs mesures administratives.

Le limogeage de Farid Bencheikh du poste de Directeur général de la Sûreté nationale a été confirmé par la nomination d'Ali Badaoui à la tête de la DGSN. La cérémonie d'installation du nouveau chef de la police a été présidée par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Brahim Merad.

Les raisons du remplacement de Farid Bencheikh n'ont pas été explicitement fournies, mais la Présidence de la République avait dévoilé les premiers résultats de l'enquête mettant en lumière la « responsabilité directe » d'agents de la police à l'aéroport d'Oran ainsi que d'un technicien d'Air Algérie. Des procédures administratives particulières impliquant les responsables régionaux et centraux de la Direction générale de la sûreté nationale devraient aussi être mises en place.

Enfin, la Cour d'Oran a également annoncé que onze personnes, dont des officiers de police, ont été écrouées dans le cadre de l'enquête sur cette affaire2.

Rappelons que le 28 décembre 2023, un Algérien, Mehdi F., âgé de 20 à 30 ans, avait embarqué clandestinement dans le train d'atterrissage d'un avion de la compagnie nationale Air Algérie au niveau de l'aéroport d'Oran. Après un vol d'une heure et demi, il a été découvert dans un état d'hypothermie sévère à l'arrivée à Paris-Orly, ce qui a déclenché des enquêtes en Algérie et en France.


  1. Algérie : Farid Zinedine Bencheikh, un homme de lettres à la tête de la sûreté nationale, 17 mars 2021, Jeune Afrique 

  2. Le DGSN Farid Bencheikh limogéLe DGSN Farid Bencheikh limogé, 8 janvier 2024, Interlignes 

Retour en haut
Share via
Copy link