Air Algérie renforce sa flotte

Avion d'Air Algérie

Afin de satisfaire la forte demande de ses clients, notamment sur ses vols internationaux, la compagnie aérienne nationale Air Algérie a décidé de renforcer sa flotte en optant pour l'affrètement de nouveaux avions. 

Pour répondre au programme de vols arrêté, notamment avec l'ouverture de nouvelles lignes vers l'international, la compagnie Air Algérie a procédé à l'affrètement de 3 avions gros porteurs, a affirmé, dimanche 14 janvier,  le Président-Directeur général (PDG) de la compagnie, Yacine Benslimane, cité par l'agence de presse APS.

S'exprimant devant les journalistes, en marge d'une séance au Conseil de la nation consacrée à la présentation de la loi modifiant et complétant la loi fixant les règles générales relatives à l'aviation civile, le PDG d'Air Algérie a indiqué que la compagnie avait lancé un plan d'affrètement d'avions en vue de répondre aux demandes enregistrées en période de grand pic, notamment en été et durant la saison du hadj, arguant qu'à ce jour 3 avions gros porteurs ont été affrétés.

L'exécution de ce programme se poursuit et d'autres avions seront affrétés, a soutenu le premier responsable de la compagnie aérienne algérienne. Quant au programme de renforcement de la flotte d'Air Algérie, Yacine Benslimane a affirmé que les 15 nouveaux avions devant être acquis auprès de Boeing et Airbus seront réceptionnés en 2025, et l'opération se poursuivra jusqu'en 2027.

Air Algérie a lancé un avis d'appel d'offres pour l'affrètement de 10 avions

Pour rappel, Air Algérie a lancé en 2023 un avis d'appel d'offres pour le leasing opérationnel d'une flotte pouvant atteindre 10 avions, d'une durée de 5 ans maximum. Dans le détail, Air Algérie recherche « 6 avions gros porteurs (quatre aéronefs A330-200/300 GE et deux A330-900), ainsi que 4 autres avions moyens porteurs (deux aéronefs B737-800 et deux B737-9 Max) », lit-on dans l'avis d'appel.

Air Algérie devait recevoir dans une première étape 4 avions dès la fin de l'année 2023, alors que la réception des 6 appareils restants est prévue pour 2024, selon un communiqué de la compagnie publié en mai dernier. Air Algérie avait opté pour l'affrètement de 10 avions, et ce, dans l'attente de l'acquisition des 15 autres appareils que la compagnie nationale a commandés aux constructeurs Boeing (7 avions) et Airbus (8 avions).

Retour en haut
Share via
Copy link