Angleterre : Un candidat au Conseil municipal de Leeds célèbre sa victoire en criant « Allah Akbar »

En Angleterre, un candidat du parti écologiste, élu au Conseil municipal de Leeds le 4 mai 2024, a célébré sa victoire en criant « Alla Akbar », entouré de drapeaux palestiniens. Il a affirmé que son accession à la mairie de Leeds était une « victoire pour la population de Gaza ». Des propos qui ont suscité une grande polémique en Angleterre.

Un candidat du Parti Vert britannique a crié « Allah Akbar » après avoir été élu au conseil municipal de Leeds, lors des élections locales du 4 mai dernier, tandis que ses partisans déployaient un drapeau palestinien derrière lui, rapporte The Telegraph. Mothin Ali, qui a remporté le siège de Gipton et Harehills avec 3 070 voix, a déclaré que son élection au conseil était une « victoire pour la population de Gaza ».

Prononçant un discours après l'annonce des résultats, l’élu du parti écologiste a déclaré que les gens en avaient « marre » d'être « déçus » par un conseil travailliste et a conclu en criant : « nous ne serons pas réduits au silence. Nous élèverons la voix de Gaza. Nous élèverons la voix de la Palestine. Allah Akbar ! » Mothin Ali fait partie des dizaines de candidats à travers le pays qui se sont présentés sur la liste du Parti Vert et qui ont gagné face à leurs rivaux travaillistes, après une campagne centrée autour du conflit à Gaza.

Politique Les Algériens, enjeu d'une élection législative sous haute tension en France

Les électeurs musulmans se sont détournés du parti travailliste

The Telegraph rapporte qu’une analyse des résultats de cette élection à travers l’Angleterre montre que dans les zones à forte population musulmane, le soutien au Parti travailliste s’est effondré. Dans les environs de Bradford, Blackburn ou encore de Manchester, le parti a perdu en moyenne 25 points. Dans la région de Pendle, les circonscriptions où la population musulmane est supérieure à 10 % ont vu le soutien des travaillistes diminuer en moyenne de 43 %.

Pour Ali Milani, président national du Labour Muslim Network, le résultat de ces élections locales est « un message clair ». Selon lui, « les travaillistes doivent maintenant prendre des mesures extraordinaires », a-t-il indiqué au Telegraph. Toutefois, les experts en sondages affirment que les électeurs musulmans qui se sont détournés du parti travailliste lors de ces élections locales n’auront probablement qu’un « impact limité » sur les résultats des élections générales.


Vous aimez cet article ? Partagez !