À Palma, trois mineurs algériens arrêtés pour agression sexuelle et vol avec violence

La police espagnole a arrêté trois mineurs algériens non accompagnés (MENA) accusés d'agression sexuelle et de vol avec violence. Les adolescents auraient agressé une femme à la fin de l'été dernier, dans le quartier de S'Indioteria connu pour sa vie nocturne.

Selon le site local La Bandera, l'agression a eu lieu vers 5 heures du matin, alors que la jeune femme sortait d'un établissement de divertissement de Palma. Abordée par un groupe de mineurs algériens, la victime aurait subi des violences verbales et physiques. Selon les informations divulguées par la police espagnole, les jeunes hommes ont d'abord tenté de l'intimider avant de passer à l'agression sexuelle. Ils lui ont volé ses effets personnels en plus de l'agression.

L'enquête menée par les autorités a révélé que l'agression aurait été motivée par un enregistrement vidéo réalisé par la victime et une autre personne, filmant une bagarre impliquant les mineurs algériens. Les agresseurs auraient perçu cet enregistrement comme une menace, ce qui les aurait poussés à agir avec violence.

Faits-divers 27 harraga Algériens arrivent en Espagne à bord d'un bateau de pêche

Ils risquent l'expulsion vers l'Algérie

Suite à une longue recherche, les trois jeunes hommes ont été arrêtés la semaine dernière. Ils sont accusés de délit d'agression sexuelle et de vol avec violence, des charges graves qui pourraient entraîner des peines de prison sévères. La question de leur expulsion d'Espagne est également évoquée, elle dépend des résultats des procédures judiciaires en cours.

Par ailleurs, deux Algériens auteurs de 15 vols commis à Palma de Majorque en moins d'un mois ont été arrêtés la semaine dernière. Les suspects ciblaient des sacs et des effets personnels des touristes laissés dans les paniers de vélos.

L’enquête menée par la police nationale espagnole après plusieurs signalements a permis d'identifier les suspects, arrivés clandestinement par bateau d'Algérie. Les deux prévenus en situation irrégulière ont été placés en détention provisoire en attendant leur jugement.


Vous aimez cet article ? Partagez !