Les Arabes dans le four crématoire : Un tag islamophobe suscite l'indignation en France

Un tag islamophobe a été découvert mardi 4 juin sur les murs d'une maison située dans un village de France. La maison en question, qui appartenait à un citoyen qui serait « d'origine arabe », a été taguée comme le montre une vidéo largement relayée sur les réseaux sociaux par l’inscription : « 2024, les Arabes dans le four crématoire ». Un acte qui a suscité l’indignation des internautes et a fait réagir le Conseil français du culte musulman (CFCM).

Tout a commencé en début de soirée du mardi 4 juin, suite à la diffusion d’une vidéo sur X (ancien Twitter), dans laquelle on y voit un homme filmer le mur de sa maison sur lequel est inscrit un tag ouvertement islamophobe : « 2024, les Arabes dans le four crématoire ». L’auteur de la vidéo n’a pas caché son indignation face à ce qu’il a découvert sur le mur de son domicile. « Ça, c’est la France en 2024 ! » lance-t-il en qualifiant les mots de la phrase de « geste raciste ». « Quelle serait votre réaction si vous avez eu ça sur votre mur ? » s’interroge la victime.

La vidéo devenue virale, avec plus de 1 million de vues sur X en moins de 24 heures, a suscité l’indignation des internautes. Alors qu’aucun média français n’a encore traité ce fait pourtant largement relayé sur les réseaux sociaux, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a vigoureusement réagi le mercredi 5 juin à cette vidéo tout en apportant quelques éléments d’informations.

Faits-divers 27 harraga Algériens arrivent en Espagne à bord d'un bateau de pêche

Le CFCM condamne un acte « ignoble et raciste »

Dans un communiqué publié sur X, le Conseil français du culte musulman (CFCM), a indiqué qu’un tag « ignoble et raciste » a été retrouvé sur la clôture d'une maison appartenant à un citoyen qui serait « d'origine arabe ». Le CFCM qui a exprimé sa « solidarité totale » avec la victime a dénoncé la violence des mots utilisés. Le CFCM, ne précisant pas le lieu où se situe la maison taguée pour des raisons de sécurité, souligne que « de telles expressions peuvent malheureusement précéder des violences physiques ». Pour le CFCM, l'expression de « four crématoire, faisant sans nul doute référence à la Shoah et aux heures sombres de notre histoire » a été utilisée pour « menacer tout un pan de notre pays ».


Vous aimez cet article ? Partagez !